Liens commerciaux

0
#RDC #Présidence # biphase
FÉLIX T. ne contrôle rien, Joseph Kabila continue de gérer le pays, #ici une haute délégation de Kabila composée de Néhémie, Raymond Tshibanda, Azarias est allée rencontrer le président égyptien Al-Sisi qui va prendre la présidence de l'UA. #TRISTE s ' exclame un internaute sur les réseaux sociaux ! 

Selon le quptiendient Egyptien Daily News Egypt du Sunday February 3, 2019 ( VOUS POUVEZ LIRE L ' ARTICLE ICI EN ANGLAIS )  https://dailynewsegypt.com/2019/02/03/al-sisi-receives-current-former-presidents-of-drc-stresses-essence-of-egyptian-african-relations/
Le résident Abdel Fattah Al-Sisi a rencontré samedi une délégation politique de haut niveau de la République démocratique du Congo (RDC), représentée à la fois par le président Félix Tshisekedi et l'ancien président Joseph Kabila.

A lire ausisi : FELIX TSHISEKEDI : " UN PRÉSIDENT QUE L'ON PRIVE DE TOUT ET À QUI ON IMPOSE TOUT PAR JOSEPH KABILA " ( 10 FAITS ICI 👇👇👇👇👇👇👇)




Au cours de la réunion, Al-Sisi a déclaré que l'Egypte valorisait la coopération remarquable avec la RDC dans les différents domaines. Il a également confirmé la détermination de l'Égypte à continuer à utiliser ses capacités afin de soutenir la RDC dans les domaines du développement et des aspects techniques, ainsi que de promouvoir les relations politiques entre les deux pays, selon un communiqué du porte-parole de la présidence, Bassam Rady .



Présidence RDC biphasée : Félix Tshisekedi ou Kabila qui contrôle réellement le pays ? une haute délégation de Kabila composée de Néhémie, Raymond Tshibanda, Azarias est allée rencontrer le président égyptien Al-Sisi qui va prendre la présidence de l'UA.  ( Source :  http://www.nileinternational.net/en/?p=125909


Il a félicité le peuple de la RDC pour le succès des élections présidentielle, législatives et locales qui se sont tenues dans le pays en décembre 2018, en s'appuyant sur ses propres efforts et sur la transition pacifique du pouvoir au président Tshisekedi.

Rady a déclaré qu'Al-Sisi saluait la sagesse et la vision de l'ancien président Kabila dans la conduite des élections, malgré les défis auxquels il était confronté. Al-Sisi a également confirmé l'importance de soutenir les résultats des élections afin de protéger la stabilité, la sécurité et la paix en RDC.

En outre, les membres de la délégation de haut niveau ont exprimé leur gratitude pour les liens étroits avec l'Égypte et ses positions en faveur de la RDC dans les divers forums régionaux et internationaux, ainsi que pour le rôle sincère et positif de l'Égypte dans la préservation de la paix et de la stabilité en RDC. . Ils ont également examiné l'évolution de la situation politique après le succès des élections.

Al-Sisi a confirmé que l'Égypte demeurerait un allié de soutien de la RDC et continuerait d'aider sa population pendant la présidence égyptienne de l'Union africaine (UA) aux niveaux politique et du développement, ainsi que dans le cadre de la coopération bilatérale en cours dans le pays. afin de préserver leur unité et leur intégrité territoriale.



Par ailleurs, Al-Sisi a rencontré le Premier ministre Mostafa Madbouly, un certain nombre de ministres, les représentants de la Direction générale du renseignement, ainsi que l’assistant du ministre des Affaires étrangères pour les organisations et les communautés africaines. Ils ont discuté des préparatifs de la prochaine présidence égyptienne de l’Union africaine, qui débutera le 10 février 2019, et ont passé en revue les efforts du pays à cet égard.

En outre, le président a souligné l'importance d'accroître la coopération avec les pays africains, d'étendre les ponts culturels avec leurs peuples, de renforcer le pouvoir discret de l'Égypte en Afrique et de participer efficacement à l'élaboration et au développement des principes ainsi que des mécanismes du action, afin de tirer des avantages mutuels sur des questions clés en rapport avec le développement et le maintien de la paix et de la sécurité sur le continent.

La réunion a également examiné les priorités de l’Égypte au cours de sa présidence de l’Union africaine, qui découlent de l’ordre du jour actuel. En outre, ils ont discuté des mécanismes et des initiatives les plus importants des groupes de travail convenus dans le cadre de l’Union africaine, en particulier de l’Agenda 2063. Ils ont également passé en revue les différentes initiatives d'intégration économique et régionale, ainsi que l'amélioration des mécanismes commerciaux intra-africains afin de prévenir et de régler les différends africains, en plus de la réforme institutionnelle de l'UA.

Les dirigeants ont également souligné que l'Egypte était prête à utiliser ses capacités et son expertise pour promouvoir l'action commune africaine et son enthousiasme à obtenir des résultats tangibles en répondant aux besoins réels des pays et des peuples africains, notamment en convenant des principaux défis à la paix et à la paix. la sécurité, y compris la lutte contre le terrorisme, en plus de diriger les efforts de développement durable en Afrique et de transférer l'expérience technique égyptienne par le biais de formations et de subventions au peuple africain.
( Daily News Egypt )
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top