Liens commerciaux

0
Dans une déclaration rendue public ce lundi 25 février dans ligne droite de sa visite en RDC, l’envoyé spécial des États-Unis pour la région des Grands Lacs a souligné que les sanctions infligées contre les personnalités congolaises concernent les actes de corruption liés aux élections qui ont été commis bien avant la tenue des élections du 30 décembre 2018

« Les personnes identifiées publiquement étaient responsables de la corruption personnelle liée aux élections, laquelle remonte à 2016, bien avant le début de la période de campagne électorale ou le jour du scrutin », rapporte la déclaration parvenue à actu30.info

Par ailleurs, les USA se disent encouragés par les premières actions du Président Félix Tshisekedi, au cours de son premier mois, pour lutter contre la corruption, accroître la transparence, promouvoir le principe d’obligation de rendre compte et améliorer le respect des droits de l’Homme.

actu30
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top