Liens commerciaux

0
L’option prise par Félix Tshisekedi de décrisper la situation politique en RDC lors de son discours de présentation de son programme d’urgence pour ses 100 premiers jours, connaît déjà son premier effet.

Le président national du Mouvement pour le Renouveau du Congo, Clément Kanku Bukasa, est rentré à Kinshasa samedi tard dans la soirée en provenance de l’exil où il a passé plus d’une année peu après la publication d’un article du journal New York times qui relayait un écho sonore dans la situation des miliciens au Kasaï Central.

Contacté par 7SUR7.CD, cet ancien député a laissé entendre que son retour au pays est consécutif à l’appel du président de la République Félix Tshisekedi qui fait de la décrispation politique son champ de bataille.



“Je suis déjà de retour dans mon pays depuis ce samedi dans la soirée. Nous venons répondre à l’appel de notre président de la République Félix Tshisekedi qui fait de la décrispation politique son champ de bataille. Nous, de notre côté, soutenons son programme d’action pour la reconstruction de notre pays”, a dit Clément Kanku.

Les prisonniers politiques et d’opinions seront libérés dans les dix jours, a annoncé le président Félix Tshisekedi, ce samedi 2 mars à Kinshasa.

Cette décrispation politique vise à consolider les acquis de la démocratie.

Sylvain Mukendi
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top