Liens commerciaux

0
Dans une déclaration ce mercredi 27 février 2019 à Kinshasa, la Majorité Démocrarique, “MD”, ex Majorité Présidentielle, a dénoncé et condamné les dernières sanctions américaines infligées à certaines officiels congolais à l’instar de Corneille Nangaa, président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, “CENI”, et Aubin Minaku, ancien président de l’Assemblée nationale.

Pour la Majorité, ces sanctions ne sont que des pressions immorales et politiquement indécentes.

“La Majorité exhorte ses partenaires africains et de la Communauté Internationale à dénoncer cette pression immorale et politiquement indécente des autorités américaines”, a déclaré André-Alain Atundu, porte-parole de la Majorité.








Pour rappel, les États-Unis ont sanctionné des officiels congolais entre autres Corneille Nangaa, Norbert Basengezi ou encore Aubin Minaku pour un certain nombre de griefs notamment la corruption.

Cependant, l’envoyé spécial de Donald Trump dans la région des Grands Lacs, Peter Pham a déclaré à l’issue de sa visite à Kinshasa, que ces sanctions n’avaient rien avoir avec les élections du 30 décembre dernier.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top