Liens commerciaux

0


Après la validation des mandats des 15 députés nationaux de Beni, Beni ville,
Butembo et Yumbi, les députés de l’opposition
ont claqué la porte de la plénière de ce lundi
22 avril.

Pour cause, la plénière a refusé que les 15
députés, dont les mandats viennent d’être,
validés se présentent comme candidats à
l’élection du bureau définitif de l’assemblée
nationale prévue ce mardi 23 avril au motif
que le délai de dépôt des candidatures a déjà
expiré.






Muhindo Nzangi, élu de Beni, s’était proposé
comme candidat au poste de rapporteur.
Un poste refusé à Fabrice Puela de la
dynamique de l’opposition à la suite d’une
lettre de son regroupement politique.
Selon le député Christophe Lutundula de la
plateforme « Ensemble pour le changement »,
le bureau ne peut pas soumettre à la plénière
la reconnaissance de droit d’un député.
« On ne peut pas reconnaitre aux députés
nationaux élus de Beni, Beni ville, Butembo
et Yumbi le statut de député et affirmer qu’ils
ne peuvent pas être élus au bureau définitif
de l’Assemblée nationale. Qu’ils ne peuvent
pas être pris en compte. Il n’existe pas un
texte de loi ou constitutionnel qui nous
autorise à priver un député de son droit. Le
bureau ne peut pas soumettre à la plénière la
reconnaissance de droit d’un député. Nous ne
pouvons pas cautionner cela », a fait savoir
Christophe Lutundula.
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top