Liens commerciaux

0
L'incendie de la Cathédrale Notre-Dame de Paris suscite une vague des réactions à travers la République démocratique du Congo. Le chef de l'Etat s'y est associée, à cet effet, aux personnalités ecclésiales. Après le message de compassion diffusé par le Président Félix Tshisekedi, le cardinal Monsengwo et Mgr Fridolin Ambongo se sont dits choqués par ce drame.
Dans un tweet diffusé sur son compte officiel, le chef de l'Etat n'a pu retenir son émotion : "Je suis choqué de voir cet édifice, vieux de huit siècles, en feu. Cette Cathédrale est un patrimoine mondial historique. Je partage la douleur de l'Eglise Catholique, des Chrétiens du monde entier et de la France".
Plus marqué par ce drame, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, archevêque émérite de Kinshasa, ne s'est pas retenu face à à Actualité.cd : "J'étais malheureux de voir ce grand monument de la ville de Paris sauté par les flammes. J'arrivais là, j'ai plusieurs fois célébré les messes à la cathédrale Notre-Dame de Paris avec le cardinal Lustiger, ensuite avec le cardinal Jean 23, et récemment, à l'occasion du mariage de ma nièce. Ça fait un tas de souvenirs que j'ai eus".


Le Cardinal était toutefois "heureux d'apprendre que le président Emmanuel Macron était sur place et qu'il s'est engagé à rebâtir la cathédrale".
"Dans la mesure du possible, on essayera aussi de contribuer à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris qui est un monument de la tradition chrétienne. Nous allons faire ce qu'ont fait nos ancêtres dans la foi pour que Paris ait de nouveau sa cathédrale", ajoute ce prince de l'Eglise.
Mgr Fridolin Ambongo, l'archevêque de Kinshasa s'est dit "sidéré, attristé et affecté profondément" par l'incendie de Notre-Dame de Paris. "C'est comme si on assistait au meurtre de sa propre mère. Ça nous a beaucoup attristés", a déclaré Mgr Ambongo. Alors que l'Eglise catholique s'apprête à célébrer la Pâques, l'incendie de la cathédrale de Paris "est survenu comme un coup de poignard dans le cœur", pour l''actuel archevêque de Kinshasa.
Il se rappelle son dernier passage dans cette bâtisse, en mars dernier, lors des soirées destinées à rendre hommage aux chrétiens persécutés à travers le monde pour leur foi.
Dans un autre registre, Mgr Fulgence Muteba, évêque du diocèse de Kilwa-Kasenga, a adressé son soutien à l'Eglise famille de Dieu qui est en France : " Notre-Dame de Paris dévorée par les flammes d'un incendie dont on ignore encore l'origine. Comme quoi, la passion du Seigneur se fait davantage tragique ". Emma MUNTU
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top