Liens commerciaux

0
Le Conseil supérieur de la défense présidé par le chef de l'État Félix Tshisekedi samedi 13 avril 2019 à Lubumbashi (Haut-Katanga) a jugé "grave" la situation sécuritaire dans la ville de Lubumbashi. D'après le compte rendu de cette réunion de haut niveau, "il a été constaté un déficit criant d'encadrement des hommes de troupe".

" Le conseil supérieur de la défense a décidé la suppression de tout détachement des policiers, des militaires ainsi que des éléments de Garde républicaine dans le gardiennage et dans les sociétés minières" dit Michel Bongongo ministre de la fonction publique qui a lu le compte rendu. Il précise que, "cette décision ne concerne pas seulement le Haut-Katanga, mais toute l'étendue du territoire national".

La situation sécuritaire est préoccupante depuis plusieurs semaines à Lubumbashi et ses environs. Plusieurs ménages ont été visités par des hommes armés qui violent, volent et tuent, selon plusieurs témoignages. Face à cette situation, les jeunes de plusieurs quartier avaient décidé de se prendre en charge en organisant des patrouilles. Plusieurs présumés voleurs ont déjà été brûlés vifs.

Stanis Bujakera Tshiamala

LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top