Liens commerciaux

0
La 34e région militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo basée au Nord-Kivu a enclenché il y a quelques semaines déjà, le recrutement de nouvelles unités pour l’édition 2019.

Un message a ainsi été lancé aux jeunes par les autorités militaires depuis début avril pour que ceux-ci intègrent l’armée loyaliste qui a besoin de rajeunir et d’étoffer ses troupes.

Les nouvelles recrues composeront essentiellement une équipe d’officiers et de sous-officiers qui suppléeront aux autres, à en croire le lieutenant colonel Faustin Ndakala, directeur chargé des opérations de recrutement dans la 34e région militaire lors de son adresse à la presse mercredi 17 avril dernier.

C’est sous cet angle que ce recrutement privilégie la spécialisation dans un domaine pour ceux qui auront opté pour servir sous le drapeau national.




“L’État major général procède au recrutement des jeunes gens qui vont faire l’école des officiers et des sous-officiers. Pour cette édition 2019, nous avons des spécialités. Pour les officiers, nous ne pourrons recevoir que des ingénieurs civils, des électroniciens, des électriciens, des informaticiens, des ingénieurs en architecture, des ingénieurs en technique-pont, des agronomes, des contrôleurs de trafics aériens, des météorologistes, des radiologues, des dentistes, des gynécologues, des techniciens d’aviation, des sapeurs-pompiers, des médecins généralistes, des dentistes, des infirmiers A1, des psychopédagogues,des psychocliniciens, des artistes qui ont fait l’INA, des théologiens catholiques, protestants, Kimbanguistes”, a précisé Faustin Ndakala qui exclut par ailleurs les juristes dont le nombre dit-il, est déjà assez élevé.

Bien plus, seuls les gradués, les licenciés et les docteurs qui feront l’Académie spéciale et les diplômés d’État, eux qui se limiteront à l’Académie ordinaire, sont concernés par cette liste.

Par ailleurs, les sous-officiers, ceux qui ont au minimum atteint la 4e post-primaire sans avoir obtenu de diplôme d’État sont également enregistrés lors de ce recrutement, a renchéri le lieutenant colonel.

Rappelons par ailleurs que le président de la République Félix Tshisekedi a lancé un appel aux forces négatives de déposer les armes afin de servir sous les couleurs nationales, prévenant qu’aucune immunité ne sera accordée à tous ceux qui continueront à alimenter les poches de tension dans la partie Est du pays.

Isaac Kisatiro/Correspondant 7SUR7.CD à Butembo
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top