Liens commerciaux

0

 »Au terme de plusieurs tractations ayant opposé le FCC au CACH, particulièrement les chefs de deux plateformes, autour de la nomination du Chef du gouvernement, le fameux nom d’Albert Yuma a été tout simplement retiré de ce poste, et pourtant c’est ce nom qui a été bel et bien déposé depuis le 20 mars dernier ».

C’est une confirmation faite par une personnalité importante du Front Commun pour le Congo à LIBERTÉ PLUS.

Pour s’en rendre compte, il suffit de s’en tenir aux propos de l’ex-conseiller de Joseph Kabila, Jean-Pierre Kambila dans un média à Kinshasa hier jeudi. En dépit de tout ce qui se dit, ce dernier s’est permis d’affirmer que le FCC n’a jamais déposé jusqu’ici un quelconque nom à la présidence de la République pour nomination au poste du formateur du gouvernement. Un vertitable scoop visant à tromper l’opinion publique sur ce qui s’est passé réellement. Car, il faut le dire clairement que le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi a opposé un refus total à la proposition d’Albert Yuma à ce poste stratégique à cause de son implication dans plusieurs dossiers sales de corruption, mauvaise gouvernance et malversations financières.




 » Par ailleurs, le bureau définitif de l’Assemblée nationale qui sera constitué d’ici mardi ouvrira la voie à la convocation d’une session parlementaire ordinaire au cours de laquelle la prochaine équipe du gouvernement sous la direction d’une autre figure et dont la publication interviendra au mois de mais, j’en suis sûre, sera investie », a conclu notre source.
LIBERTÉ PLUS

LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top