Liens commerciaux

0
À moins de 10 jours des élections aux postes de gouverneur et vice-gouverneur, la commande, par le gouverneur sortant Jean Pierre Lola Kisanga, de 20 véhicules pour le compte des députés provinciaux, s’apparente à l’achat des consciences.

L’affaire fait grand bruit dans l’ex Province orientale car le nouveau président de l’assemblée provinciale s’est opposé à cette acquisition dont lui et les députés sont pourtant bénéficiaires. Afaounde Afongenda Sumbu estime que cet argent doit servir à la construction des routes.



En effet, le gouverneur de la province du Haut-Uélé, Jean-Pierre Lola Kisanga et le président de l’Assemblée provinciale de cette province, Afounde Afongenda Sumbu, sont en total désaccord sur le dossier relatif à la commande de 20 véhicules en faveur des députés provinciaux.






Dans une lettre du 21 mars 2019, le gouverneur de Haut-Uélé avait informé le président de l’Assemblée provinciale de la commande des 20 véhicules pick-up de marque Toyoka Hilux faite auprès d’une société basée à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis au profit des députés provinciaux.

En réponse à cette correspondance, le président de l’AP, avait demandé au gouverneur Lola de sursoir à cette opération, en privilégiant la réhabilitation des routes au profit de la population.

Afounge a affirmé, dans sa lettre du 28 mars dernier que lui et la majorité de ses collègues députés émettent des doutes quant à la légalité de la ligne budgétaire qui couvre les dépenses liées à l’achat de ces véhicules en ce moment délicat du processus électoral.

Malgré la correspondance du 14 février 2019, du gouverneur portant mise en place de la facilité de trésorerie pour préfinancer l’acquisition du charroie automobile de l’Assemblée provinciale, Afounge Afongenda est resté de marbre.

Se référant à sa position prise dans sa précèdente correspondance, le président de l’AP de Haut-Uélé insiste sur la nécessité de suspendre, à ce stade, le processus d’acquisition de ces véhicules.

Rappelons que quelques jours après sa prise des fonctions, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi avait décidé de la suspension de tout processus de mise en place et de dépenses au sein des institutions du pays.

Orly-Darel Ngiambukulu
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top