Liens commerciaux

0
Constat après une « petite saison » à la Primature : RAS comme « rien à signaler ». Le cabinet du Premier ministre Tshibala carbure comme à l’accoutumée tout en attendant la passation –là aussi pacifique- de pouvoir avec le prochain chef du Gouvernement. Pas l’ombre d’un malaise sur l’avenue Roi Baudoin. Confirmation du Directeur de cabinet en personne.
Costume cravate de rigueur, Bruno Tshibala était à sa tâche samedi 4 mai 2019. Avec lui, l’ensemble de son cabinet. Personnel politique comme celui d’appoint. L’intendance suit. A la tête du cabinet Tshibala depuis le 2 avril 2018, Jean-Félix Kamanda Dibwe dément dans toutes les langues l’existence d’une moindre grogne à la Primature qui serait consécutive à 21 mois d’arriérés.
« C’est archifaux sur toute la ligne. Pas de grogne. Même pas de plainte», jure la main sur le cœur le directeur de cabinet du Premier ministre. «On nous paie au même moment que toutes les autres institutions de la République. Nous n’accusons aucun mois d’arriéré. S’il y a un retard, c’est pour tout le monde. D’ailleurs, nous toucherons même le dernier mois presté. Avec les autres institutions, nous nous sommes entendus pour toucher nos indemnités de sortie avant de partir».





Quid alors de l’existence d’un mémo ou d’une lettre par lequel ou par laquelle des conseillers à la Primature auraient fait état de leurs arriérés de salaires ? « Rien de tout cela ici », réplique le patron du cabinet Tshibala. « De quelle lettre s’agit-il ? Qui en sont les signataires ? » se demande le Dircab. «Je n’ai jamais vu cette lettre » affirme Jean-Félix Kamanda.
Puis, comme pour revenir au haut fait d’armes incontestable du Gouvernement Tshibala, Jean-Félix Kamanda rappelle aux uns et aux autres : « Nous avons travaillé âprement pour les élections. Nous sommes heureux d’avoir réalisé un travail correct-le financement et la sécurisation des élections - qui a débouché sur la passation pacifique de pouvoir. Nous avons payé cash ».
Comme à titre d’information ou de rappel –c’est selon-, le Directeur de cabinet du Premier ministre souligne que la masse salariale de la Primature est restée la même depuis plusieurs années. Mais, en fonction des contingences politiques et de spécificités de la mission de tel ou tel Premier ministre, les émoluments des membres du Cabinet peuvent varier.
De fait, on peut aimer ou ne pas aimer Bruno Tshibala, l’histoire retiendra que c’est sous son mandat à la tête du gouvernement que les élections porteuses d’alternance pacifique ont été organisées. Et, pour renforcer le caractère historique du cru électoral 2018, c’est un fils UDPS- au propre comme au figuré – qui accède enfin à la magistrature suprême.
Occupé à la fois à tenir le gouvernail du bateau portant pavillon « Gouvernement d’union nationale » et à préparer la passation de pouvoir avec son successeur, Bruno Tshibala a toutes les raisons de boire du petit lait. Ceci explique sa sérénité et celle de son cabinet. FDA
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top