Liens commerciaux

0
Devant la presse ce dimanche 5 mai 2019 à Kinshasa, le collectif des avocats de Stoupis a tenu à faire une mise au point sur l’arrêt de la Cour de Cassation dans l’affaire de spoliation de l’immeuble.

Selon ces avocats, le juge de la Cour de Cassation n’a pas du tout innocenté l’ancien gouverneur de l’ex province du Katanga.

« Il y a eu plusieurs recours tant au Katanga qu’ici à Kinshasa. Au total, 13 recours tant par lui-même ou par son frère Katebe Katoto. Le dernier recours en date c’est la prise à partie. Contrairement à ce que les gens peuvent dire à gauche ou à droite, le juge de la Cassation n’a pas acquitté Moïse Katumbi Chapwe. Le Juge de la Cassation n’a pas innocenté Moïse Katumbi. Le juge de la Cassation a anéanti l’oeuvre du premier juge au motif qu’il y a eu dol », a déclaré le bâtonnier Cyprien Mbere Moba.



Dol dans le chef de qui poursuit-il, pas de Stoupis mais dans le chef du magistrat. Les faits qui opposent Katumbi à Stoupis n’ont pas été anéantis.

« La Cour de Cassation n’a pas tranché. Les faits restent intacts. Les litiges restent entiers », ont martelé les avocats du grec Stoupis.

Dans la foulée, ledit collectif appelle le chef de l’État a pesé de tout son poids pour que cette affaire ne soit pas politisée.

« Il s’agit ici d’une affaire privée entre un expatrié propriétaire avéré et un autre compatriote qui n’a rien avoir avec les faits politiques. C’est ici le lieu d’en appeler au président de la République, son Excellence Félix Tshisekedi chef de l’État et garant de la Constitution et des droits de tous, de faire en sorte que cette affaire ne soit pas politisée », a indiqué ledit collectif.

En outre, les avocats de Stoupis annoncent qu’ils vont se rendre dans les prochains jours à Lubumbashi pour poursuivre ce dossier.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top