Liens commerciaux

0
Le groupe État islamique a revendiqué une nouvelle attaque jeudi 23 mai dernier dans l’est de la République Démocratique du Congo à travers son canal officiel.

Selon l’Agence France Presse, "AFP", citée par RFI et qui se réfère à une traduction par le Site Intelligence Group, le dernier communiqué de l'organisation Etat islamique indique une attaque à «Chianchiani», en précisant que les soldats du Califat ont donné l'assaut à des baraquements des FARDC, ce qui a conduit à en tuer et à en blesser plusieurs, tandis que d'autres ont fui.

Soulignons par ailleurs que le président de la société civile de Bambuba-Kisiki, Bravo Vukulu contacté jeudi dernier par 7SUR7.CD, avait confirmé cette attaque à Samboko Tchani-Tchani, qui était attribuée aux rebelles ADF.




La même source avait confirmé que plusieurs personnes étaient portées disparues et que des maisons étaient également incendiées.

Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement, "LUCHA", avait, a cette occasion, organisé une marche de protestation contre ce qu'elle a qualifié de "persistance des massacres".

Pour rappel, la première revendication d'une attaque dans cette zone par l'État islamique remonte au 16 avril dernier.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top