Liens commerciaux

0
ommés depuis deux semaines déjà par le président de la République, les nouveaux mandataires de la Gécamines et de la SNCC n’ont pas toujours été notifiés par Wivine Mumba Matipa, ministre du Portefeuille.

Gabriel Kyungu, président du conseil d’administration, Fabien Mutomb, directeur général de la SNCC et Sama Lukonde, directeur général de la Gécamines n’ont pas encore obtenus le feu vert de la dite ministre pour rejoindre leurs nouveaux postes d’attache. Les nouveaux mandataires ne sont pas encore entrés en fonction et aucune remise et reprise n’a déjà eu lieu à la SNCC et la GÉCAMINES.

La question que d’aucun se pose est la suivante:
Pourquoi la ministre du portefeuille, Wivine Mumba tarde-t-elle autant dans l’exécution de ces ordonnances?

Selon Jeune Afrique, Wivine Mumba a reçu le mot d’ordre des caciques du Front commun pour le Congo (FCC) de saboter les ordonnances rendues publiques par le président de la République portant nomination des mandataires de la SNCC et Gécamines.
Il faut dire que la coalition dirigée par Joseph Kabila n’a pas du tout apprécier ces nominations d’autant plus que son pion Albert Yuma relégué au poste de PCA de la Gecamines ne jouera plus le premier rôle.




Kyungu et Sama Lukonde sont membres de Lamuka et proches de Moïse Katumbi et Fabien Mutomb est un haut cadre de l’udps.

De quoi mettre le FCC à la touche. L’opinion se rappelera de la tôlée créée par la motion incidentielle à l’Assemblée nationale sur ces ordonnances qui a occasionné des manifestations monstres à travers le pays. Manifestations qui ont failli mettre fin à la coalition FCC-CACH.

Jointe au téléphone par Politico.cd, la ministre du Portefeuille nous a répondu que « les affaires de l’État ne se discutent pas sur les réseaux sociaux et les médias en ligne».

Politico.cd
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top