Liens commerciaux

0
Le Député national Daniel Safu n’est point resté bouche bée après la suspension de l’honorable Mike Mukebayi Nkoso, son compagnon de lutte, à l’Assemblée provinciale de Kinshasa où il siège en tant qu’élu de la commune de Lingwala. Devant les professionnels de médias le mercredi 5 juin, cet élu de Kinshasa, dans le district de Mont- Amba s’insurge contre la décision de Godé Mpoyi, président de cet organe délibérant de la capitale congolaise, excluant Mukebayi pour un délai de 12 mois avec privation des émoluments.

De manière réaliste, rationnel et sans partie pris, Daniel Safu estime que de telles décisions favorisent la régression même des institutions du pays, principalement de l’Assemblée provinciale de Kinshasa dont le speaker Godé Mpoyi, s’est illustré, souligne-t-il, dans la violation des lois. Ce député national déclare urbi et orbi que cette exclusion non seulement ne relève pas du règlement intérieur, mais aussi porte atteinte à la Constitution de la RD. Congo. Connu comme le compagnon de Mike Mukebayi, tant dans l’exercice de leur métier du journalisme qu’à l’heure où ils jetaient leur premier pas dans la politique jusqu’à devenir des élus du peuple, Daniel Safu signale qu’ils n’abdiqueront pas face à ce verdict qu’il qualifie d’inconstitutionnel. Il promet, par ricochet, de saisir les instances judiciaires en contestation de cette suspension. «Il va y avoir recours, nous allons saisir la Cour d’appel, nous allons saisir l’Union interparlementaire.





 Godé Mpoyi est allé plus loin… », lance-t-il. D’autant que, pour lui, il ne s’agit nullement d’atteinte à l’éthique professionnelle ou d’outrage à l’Assemblée provinciale telle qu’évoquée dans ledit verdict sanctionnant Mukebayi Nkoso. Il sous-tend, quant à lui, que le numéro Un de cet organe délibérant ait simplement cherché à bloquer cet élu de Lingwala qui s’est montré vigilant et regardant face aux prétendus actes de corruption que celui-ci favoriserait au sein de cette institution provinciale. Daniel Safu rassure dans la même foulée que lui et tous les autres leaders du changement, compagnons de Mukebayi Mike, vont faire tomber et détaler le Pasteur Godé Mpoyi du piédestal de l’Assemblée provinciale de Kinshasa.

Par ailleurs, Martin Fayulu, leader de la coalition Lamuka a, via son compte Twitter, mis en garde tous ceux qui voudraient ‘’museler le député Mukebayi’’. « La parole est le premier moyen d’un député pour défendre les intérêts du peuple. Il ne faut pas avoir peur de la vérité », a-t-il soutenu dans son tweet.

Corneille Lubaki
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top