Liens commerciaux

0



Les propos attribués à Martin Fayulu dans l’article de Joan Tilouine du journal Le Monde ne me choquent pas. Ce qui choque ou devrait choquer, ce sont les reproches faits au président de l’ÉCIDE qui fustige la perfidie de Moise Katumbi au sein de LAMUKA. Ce qui dérange ou aurait dû déranger, ce sont les propos qualifiant Fayulu « d’ingrat », simplement parce qu’il a refusé de jouer à ce petit jeu mesquin auquel se livre l’ancien gouverneur du Katanga, dont le rôle dans la construction du système Kabilien se passe de tout commentaire. Comme Joseph Kabila et les siens, ne s'est-il pas, lui Katumbi, enrichi sur le dos du peuple congolais ?

Parce que Moise Katumbi a soutenu Martin Fayulu matériellement et financièrement pendant les élections, ce dernier devrait se taire, même lorsqu’il constate que la posture de Katumbi pose problème et va à l’encontre de la volonté populaire !








Quand va-t-on apprendre à respecter le choix des Congolais dans ce pays ? Quand va-t-on privilégier les principes moraux en lieu et place des postes et du dieu argent ? Quand va-t-on comprendre que l’argent ne peut tout acheter ?

On reproche à Martin Fayulu d’avoir des principes; on lui reproche de défendre la volonté populaire face à certains de ses alliés de LAMUKA qui ne pensent qu’à leurs propres intérêts; on lui reproche d’avoir refusé de trahir ses convictions. Bref, on lui reproche de faire ce que Moise Katumbi a fait à Joseph Kabila pour des raisons de positionnement.

La pauvreté, le culte du dieu argent et l'appât du gain facile qui place les gens dans une quête effrénée de positionnement social, causent d'énormes dégâts dans la société congolaise. Les conséquences de tout ceci se passent de tout commentaire. Toutes les digues ont cédé. On assiste à une dépravation accélérée des mœurs à tous les niveaux de la société. Dans l’arène universitaire, pour ne pas dire intellectuelle, par exemple, on assiste, ébahi, à la «MBATAlisation» des cœurs et des esprits. Autrement dit la prostitution sauvage de ce qui reste de l’élite intellectuelle congolaise pour des raisons de positionnement et de gains matériels. Le constitutionaliste, le professeur André Mbata, en est la preuve vivante.

Bref. C’est parce qu’il y a une crise de valeurs morales dans ce pays que certains soutiennent sans ciller un président faussaire; c'est parce qu’il n’y a plus de principes moraux que certains trahissent leur pays au profit du Rwanda; c'est parce que le KIBOMOTO en nous est mort que certains font des alliances avec les massacreurs de leurs propres frères et sœurs; c’est parce qu’il y a une crise de valeurs que les vieillards de la Cour prostitutionnelle se permettent de se livrer en spectacle devant le monde entier sans aucune retenue; c’est parce que les anti-valeurs sont devenues la norme, que l'homme congolais n'est plus guidé par la raison et les valeurs morales que certains reprochent à Martin Fayulu d’avoir des principes. Ce pays est malade de ses propres enfants. C’est le moins que l’on puisse conclure.
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top