Liens commerciaux

0


Le coordonnateur du mouvement Congolais Telema, citoyen un de soutien à la plate forme politique Lamuka également ancien ministre Jean-Pierre Lisanga Bonganga, condamne avec la dernière énergie l’arrestation du député provincial Mike Mukebayi, après sa comparution au parquet général de la Gombe.

Au cours d’un point de presse animé ce mercredi à Kinshasa à l’hôtel Faden-House du Président véritable élu Martin Fayulu, Lisanga Bonganga trouve politique le transfert de Mike Mukebayi à la prison centrale de Makala et exige sa libération. «Cet acharnement inacceptable sur la personne de Mike Mukebayi ne peut relever de la volonté un élu du peuple très attaché au respect des biens publics, qui lutte effectivement pour le respect des droits humains, mais qui dérange les sans foi, ni loi à col blanc…Du coup, Mike Mukebayi devient le premier prisonnier politique sous l’ère Tshilombo, comme Defao Paluku fut le premier manifestant pacifique tué par la répression policière sous Félix Tshisekedi, le 30 juin dernier à Goma», déclare Jean Pierre Lisanga Bonganga.










Par ailleurs le mouvement citoyen Congolais Telema annonce l’organisation d’un messe de célébration des martyrs de la liberté et de la démocratie tombés lors de la marche du 19 septembre 2019, «à laquelle lui-même Félix Tshilombo avait pris part, il est inadmissible que les libertés et droits fondementaux des congolais continuent à être violés de manière aussi flagrante», a-t-il précisé. La marche annoncée partira du siège de l’Ecidé sur le boulevard triomphal et aura pour point de chute l’église Saint Joseph de Matonge où une messe de requiem sera dite.

YB
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top