Liens commerciaux

0
*Arrivé hier à Sotchi pour le Sommet Russie-Afrique, le chef de l’Etat de l’Etat rd congolais a rencontré son homologue Vladimir Poutine.
Le chef de l'État congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est arrivé hier mercredi 23 octobre à Sotchi pour participer au sommet Russie-Afrique prévu du 23 au 24 octobre. A cette occasion, le président de la RDC a déclaré à son homologue russe, Vladimir Poutine: "Vous avez été le premier leader mondial à féliciter mon accession au pouvoir", renseigne la presse présidentielle relayée par le média en ligne actualite.cd.
Selon la source, une rencontre a eu lieu entre les délégués congolais et russes en présence des deux chefs d'Etat. Les échanges entre les deux délégations ont porté sur la politique, la diplomatie, la santé, l'éducation, les mines, l'économie, d'après Julien Paluku Kahongya, ministre de l'Industrie qui fait partie de l'équipe de la RDC. Le sommet Russie-Afrique porte sur les thèmes: "Technologies nucléaires au service du développement de l'Afrique" et "Minerais africains au profit des peuples d'Afrique".
Une source proche de l'ambassade russe à Kinshasa citée par Acutualité.cd précise qu’ "A ce stade, ce n'est qu'une expression d'intérêt, il n'existe aucun accord formel. Nous espérons que la visite du président sera bénéfique pour les deux parties".
La presse présidentielle évoque l'éventualité d'une prise de parole publique du chef de l'Etat congolais devant les participants à ce sommet.
Il devrait parler économie et politique. Plusieurs autres rencontres en bilatéral sont également au rendez-vous avec d'autres dirigeants participants à ce sommet.
UNE FORTE DELEGATION
Le chef de l'Etat s'est fait accompagner d'une importante délégation. Objectif : tenter de séduire la Russie à l'instar de la Belgique, des Etats-Unis et du Japon. Il est vrai que les hommes d'affaires russes n'ont pas beaucoup exploré le marché congolais alors qu'aujourd'hui, les perspectives semblent de plus en plus rassurantes.
Les entreprises russes ne manqueront pas d'être charmées par plusieurs secteurs en plein essor en République démocratique du Congo dont notamment : l'électricité, les mines, l'agriculture, etc. Sans nul doute l'opportunité qu'offre le barrage hydroélectrique d'Inga III est un appât pour les entrepreneurs russes.
Ce, avant de parler du cobalt dont la RDC détient la moitié des réserves mondiales. Ce sera également l'occasion sur le plan continental devant les nombreux chefs d'État et hommes d'affaires africains à Sotchi, de s'imprégner de nouvelles perspectives d'affaires en République démocratique du Congo. Emma MUNTU
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top