Liens commerciaux
Collecte des fonds pour soutenir Sango ya Congo.
Il suffit de cliquer sur ce lien 👇👇👇👇 pour transférer votre argent.

0
Difficile de jeter la moindre pierre sur notre " FATSHI " national sur deux séquences que charrie l'actualité. Primo, cet énième accident mortel au Kongo central. Annoncé déjà à Tokyo, le Président annule le voyage, annonce, organise et porte le deuil.
Ce n'est pas tout. Il se rend sur le lieu du drame. En des circonstances heureuses, on aurait dit qu'il assure personnellement le " service après-vente ". Sur la terre des prophètes qu'est le Kongo central, le passage biblique selon lequel " mieux vaut aller dans une maison de deuil que d'aller dans une maison de festin ..." doit avoir trotté dans la tête de plus d'un ne Kongo. Pas seulement.
Secundo, hier lundi était jour de marche pour le Comité laïc de coordination (CLC). Plus de peur que mal. Journée ordinaire. Ou presque. La procession des laïcs d'obédience catholique version Archevêché de Kinshasa a bel et bien eu lieu.
Le ciel n'a même pas commencé de menacer de tomber sur la tête des Kinois. Une marche sans le moindre dérapage. Ni dans le chef des manifestants, pas spécialement nombreux, il est vrai ; ni de la part des forces de l'ordre. Les Kinois -des élèves aux fonctionnaires en passant notamment par l'Armée de débrouillards- ont vaqué librement à leurs occupations.
Là aussi, le chef de l'Etat et son gouvernement ont marqué des points. A Kinshasa, les manifs publiques, façon marche, sont en passe de faire partie du décor démocratique. Qui s'en plaindrait ?
Moralité, la pause dans le safari présidentiel pour raison de tragédie aura fait politiquement du bien à FATSHI. Il aura gagné en images. Lui dont les innombrables déplacements hors frontières commencent à faire polémique.
A-t-il écouté le début de critiques -ou de réserves- de ses compatriotes ? Rien n'est plus grand que l'écoute. " Savoir écouter, c'est posséder, outre le sien, le cerveau des autres ", faisait remarquer Léonard de Vinci. C'est dire. D'autant qu'en l'espèce, l'adéquation voyage- rentabilité concrète pour le pays reste encore sujette à caution. Du moins pour l'instant. José NAWEJ
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top