Liens commerciaux

0
L’annonce de la candidature de l’ex président Joseph Kabila aux élections de 2023 suscite plusieurs réactions au sein de la classe politique congolaise. Pour Seth Kikuni, candidat perdant à la présidentielle du 30 décembre dernier, c’est décevant pour un parti politique comme PPRD de manquer un successeur.

C’est avant tout un « aveu d’impuissance », fait observer Kikuni. Pour ce dernier, les dires des caciqes du PPRD traduit une « méfiance interne » au sein du PPRD « qui voit son salut en l’homme dont le sort est scellé par la constitution ».


Et d’ajouter : « L’absence d’un successeur est la preuve de l’échec et de la déroute de ce (grand mais petit) parti ».

Néhémie Mwilanya, Coordonnateur du FCC avait déclaré « qu’aucun obstacle constitutionnel ou institutionnel voire politique n’empêcherait le retour de l’ancien Président Kabila et surtout ne pourrait empêcher qu’il soit candidat à la présidentielle ».



Jeancy Nsingi
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top