Liens commerciaux

0
ASADHO, LUCHA, UNIS et FILIMBI demandent à l’Union européenne et les États-Unis de maintenir les sanctions ciblées contre certaines personnalités congolaises afin de consolider l’élan de la démocratie et anéantir les affaires politiques. Cette déclaration a été faite après les informations faisant état d’une possible levée partielle en décembre prochain.

« Nous rappelons que ces sanctions ont été prises car ces personnes sont soupçonnées d’être directement impliquées dans des actes violation graves de droits de l’homme, ayant causé la mort de centaines de compatriotes, les arrestations arbitraires, des traitements inhumains et dégradation à l’égard des certains compatriotes », peut-on lire dans la correspondance.

L’ASADHO et ses mouvements citoyens ont ajouté par ailleurs que si « L’Union européenne trahirait son engagement pour le respect, La défense et la promotion des droits de l’homme d’une part, cracherait à la mémoire des victimes d’autre part, si elle levait les sanctions sans conditions préalables ».



Kris Mutombo
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top