Liens commerciaux

0
Jean-Marc Kabund, président intérimaire de l’UDPS, a annoncé ce dimanche la suspension des discussions entre le Cap pour le Changement (CACH) et le Front Commun pour le Congo (FCC) « jusqu’à ce que les responsabilités soient établies » après la circulation d’une vidéo montrant l’effigie de Félix Tshisekedi en train d’être brûlée.















Kabund dénonce le silence des autorités politico-administratives locales déplore l’inaction des agents de l’Agence Nationale de renseignements et de la Police. Les efforts de ACTUALITE.CD pour joindre les dirigeants de l’UDPS sur la position de Jean-Marc Kabund sont restés vains l’avant-midi de ce dimanche.

Jean-Marc Kabund est le Premier vice-président du bureau de l’Assemblée nationale chapeauté par le PPRD Jeanine Mabunda.

La veille sur ACTUALITE.CD, le député PPRD François Nzekuye avait alerté sur ces violences.

« Ces actes sont condamnables et leurs auteurs punissables par la loi. Je tiens également à rappeler aux uns et autres que ces actes peuvent entraîner une escalade de violence non maîtrisables et préjudiciable à notre jeune démocratie », alerte t-il.

Pour lui, les leaders de chaque camp devraient encadrer les militants.

« D'autre part, j'appelle les cadres des partis politiques membres de la coalition FCC-CACH à faire comprendre aux militants le bien-fondé de la coalition au pouvoir et à les inculquer des modes de résolution pacifiques des différends. La RDC a besoin des énergies des uns et des autres pour sa construction et non pour la violence aveugle. Je lance donc un message de paix et de coexistence pacifique et de respect de tous nos dirigeants », ajoute-il.

PPRD et UDPS s’étaient déjà illustrés par meetings interposés de leurs secrétaires généraux (secrétaire permanent pour le PPRD) en octobre en lançant des piques.

actualite.cd
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top