Liens commerciaux

0
« Nulle part, on a insulté qui que ce soit. On a tout dénaturé. Je ne me rappelle pas un seul instant où le président de mon parti a insulté l’Autorité morale du FCC », affirme, sur TOP CONGO FM, Augustin Kabuya après le meeting de Jean-Marc Kabund devant la base, mardi, au cours duquel il a notamment « mis en garde tout le monde, sans intimidation ».

Précisant s’adresser « particulièrement à nos partenaires du FCC », Jean-Marc Kabund avait rappelé que le regroupement politique CACH est « dans cette coalition de bonne foi ».

« En Angola, le Président honoraire et ses enfants sont en exil. Je ne peux pas annoncer ici la fin de la coalition. Mais, nous n’accepterons pas qu’un individu ou un groupe d’individus défie le chef de l’État. Nous n’accepterons pas qu’ils utilisent la Majorité au Parlement pour bloquer le projet de société ou la vision du chef de l’État », avait également souligné Jean-Marc Kabund.

Pour Augustin Kabuya, « le président [a.i de l’UDPS] a insisté sur la sincérité. Et cela n’est pas nouveau ».

Revenant sur le fait que les propos de Jean-Marc Kabund ont été sortis de leur contexte, Augustin Kabuya demande à tout celui qui est convaincu du contraire « d’apporter un élément sonore ou la vidéo où le président a.i de l’UDPS était en train d’insulter l’Autorité morale du FCC. Ce qui n’est pas correct ».

Il estime qu’il « y a des gens qui veulent se positionner avec des déclarations. Chacun a interprété à sa manière. La vérité est têtue. Les gens utilisent leurs mercenaires quand l’UDPS fait quelque chose ».

Incident de parcours

Alors que Jean-Marc Kabund avait, dans un tweet, annoncé la fin de « toutes discussions avec le FCC » après la destruction des effigies du chef de l’État dans la province du Lualaba, Augustin Kabuya indique que « la reprise des négociations avec le FCC est une mesure interne. Même dans un mariage, il y a des divergences des vues« .
Qui rassure que « nous sommes dans une coalition. Nous devons montrer à la face du monde que nous sommes responsables. Le petit incident de parcours ne manque jamais ».

FCC indigné

Dans une déclaration politique signée par tous les présidents des regroupements, le FCC affirme avoir « appris avec indignation les propos tenus par Jean-Marc Kabund ».

La plateforme de Joseph Kabila « condamne avec la dernière énergie les propos outranciers, provocateurs, irresponsables, diffamatoires et injurieux à l’égard de son autorité morale et de l’ensemble de ses membres: propos de nature à plonger le pays dans une grave crise politique et institutionnelle dont [Jean-Marc Kabund] ne mesure pas les conséquences par manque de maturité politique ».

Évitant visiblement l’affrontement sur le terrain, « le FCC promet d’y réserver une suite sur le plan institutionnel ».

Qu’à cela ne tienne, « le FCC reste attentif à la suite des événements et répondra de façon active et militante à toute provocation d’où qu’elle vienne ».


Top Congo
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top