Liens commerciaux

0


Les membres du comité provincial de sécurité réunis vendredi en session extraordinaire, sous la conduite du gouverneur Carly Nzanzu Kasivita dans sa résidence officielle de Goma, ont levé la mesure du couvre-feu prise en date du 25 novembre sur toute l’étendue de la ville de Beni ainsi que certaines agglomérations du territoire de Beni.

D’après le compte rendu lu par le porte-parole du gouvernement provincial et ministre provincial en charge de l’Administration du territoire, Jean-Bosco Sebishimbo Rubuga, la levée de cette mesure est consécutive à « l’évolution positive dans le cadre du rétablissement de l’ordre public en ville et territoire de Beni » en plus « de la collaboration de la population avec les forces de sécurité ».

Le comité provincial de sécurité a, séance tenante, pris acte des résolutions prises au cours de la réunion de concertations tenue ce même vendredi à Beni entre les différentes couches sociales et le Chef d’Etat-major des FARDC qui séjourne dans le région.

Cette instance supérieure recommande toutefois « à la population de rester vigilante et de capitaliser toutes les mesures de collaboration prises avec les forces de l’ordre dans le cadre de la mise à place du système d’alerte précoce ».

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita a décrété jusqu’à nouvel ordre, un couvre-feu allant de 18h à 06h, dans les entités de Beni-ville, Mbau, Mavivi, Oïcha, Kokola, Mayi-Moya et Eringeti.

Cette mesure prise à l’issue de la réunion des membres du comité provincial de sécurité, s’inscrivait dans la nécessité de restaurer l’ordre public ainsi la sécurité des personnes et de leurs biens dans ces contrées du Nord-Kivu en proie à une insécurité caractérisée par des tueries attribuées aux présumés rebelles de l’ADF.
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top