Liens commerciaux

0
Une délégation du Fonds monétaire international (FMI) conduite par Mauricio Villafuerte, conseiller au Département Afrique de cette institution de Bretton Woods, séjourne à Kinshasa depuis quelques jours. Elle a été reçue le jeudi 7 novembre à la Primature par le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Le but de sa mission est de discuter avec Kinshasa en vue de l'aider à renforcer les réserves de change de la RDC.
A chaque mission, son objectif. Pour sa énième mission officielle au Congo-Kinshasa, le FMI, dont la délégation est conduite par son conseiller au Département Afrique, Mauricio Villafuerte, est venu discuter avec le Premier ministre congolais, Ilunga Ilunkamba, des voies et moyens de faciliter les crédits à la RDC en vue de renforcer ses réserves de change.
Pour le conseiller de l'institution de Bretton Woods, l'objectif de cette démarche est de maintenir la stabilité macro économique de la République démocratique du Congo.
En outre, apprend-t-on, le Fonds monétaire international envisage également de finaliser avec le gouvernement congolais le programme macroéconomique à moyen terme et le plan des réformes structurelles.
" FINALISER LE PLAN MACROECONOMIQUE "
"Nous avons eu une rencontre avec le Premier ministre au début de la mission pour expliquer les objectifs de la mission et pour préparer le travail. L'objectif est de discuter une éventuelle mobilisation d'une facilité rapide des crédits pour renforcer les réserves de change. Nous pensons que c'est important pour la stabilité macroéconomique. C'est aussi pour donner le temps au Gouvernement de finaliser le plan macroéconomique de moyen terme et le plan des réformes structurelles", a expliqué Mauricio Villafuerte.
Le conseiller au Département Afrique du FMI a précisé que le Conseil d'administration de cette institution financière pourrait conclure le programme formel avec les autorités congolaises avant la fin de cette année ou début de 2020.
"L'idée est de présenter cette opération au Conseil d'administration avant la fin de cette année ou au début de 2020. C'est une opération d'urgence. Cette opération devrait aider à préparer les éléments pour le soutien de moyen terme", a-t-il ajouté.
AVOIRS EN DEVISES ETRANGERES ET EN OR
Les réserves de change sont des avoirs en devises étrangères et en or détenues par la banque centrale d'un pays. Elles prennent généralement la forme de bons et obligations du Trésor d'États étrangers, ce qui permet à ces réserves de rapporter un intérêt.
Le FMI n'est pas à sa première mission cette année au Congo- Kinshasa où il multiplie ses visites officielles en rencontrant à chaque occasion des officiels congolais. Conduite souvent par le conseiller au Département Afrique, Mauricio Villafuerte, la mission du FMI en RDC a déjà rencontré le Président de la République Félix Tshisekedi, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, la présidente de l'Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, le président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba, le vice-Premier ministre en charge du Budget, Jean Baudouin Mayo Mambeke, etc.
A chaque rencontre avec les autorités congolaises, le FMI examine comment il peut aider le pays sur les politiques économiques, l'assistance technique, les soutiens financiers et non financiers. Kléber KUNGU
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top