Liens commerciaux

0
Le collectif des avocats de Dolly Makambo déplore le manque de transparence sur ce dossier. Il accuse la Haute Cour Militaire d’empêcher leur client à accéder à quelques document sur ce dossier. C’est Me Théodore Ngoy, président du conseil des avocats du ministre provincial de l’intérieur, qui l’a fait savoir.

« La constitution veut que la personne qui est poursuivie ait accès au dossier de poursuite. C’est-à-dire que la personne soit informée dans la langue qu’elle comprend pour qu’elle prenne connaissance des faits qui sont à sa charge », a-t-il indiqué.



Et d’ajouter « Mais jusqu’au moment où je vous parle, je n’ai pas droit au dossier. Je ne connais même pas les faits qui sont à la charge de Dolly Makambo alors que le code de la justice militaire stipule que le justicier a droit de communiquer librement avec son conseil et que celui-ci a le droit de lire le dossier, les pièces sur place sans déplacement».

La prochaine audience est renvoyée ce mercredi. Ce collectif s’indigne de l’exception soulevée sur l’inconstitutionnalité de la procédure en flagrance, il affirme que la Haute Cour Militaire n’est pas la juridiction compétente pour statuer sur le cas de son client.


4pouvoir
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top