Liens commerciaux

0
Néhémie Mwilanya coordonnateur du Front Commun pour le Congo (FCC) a condamné ce dimanche 10 novembre 2019 les actes posés par les partisans de sa plateforme et du Cap pour le Changement (CACH) en brulant les effigies du président Tshisekedi et de l'ancien chef de l'État Joseph Kabila.

"Dans une démocratie, aucune violence, quelle qu’en soit la forme et d’où qu’elle vienne n’est tolérable. Le FCC, plateforme politique des valeurs, condamne les actes répréhensibles de ces dernières 72h posés par les militants des différents bords", a déclaré Néhémie Mwilanya via le compte twitter du FCC.

En outre, le coordonnateur de la plateforme de Joseph Kabila, a appelé à l'apaisement.

"J'en appelle à l’apaisement et au sens élevé de responsabilité de tous les repondants de la coalition. Ceci en vue de sauvegarder un climat de paix et de dialogue nécessaire à la préservation de nos acquis démocratiques", a-t-il conclu.

Après la diffusion d'une vidéo montrant des effigies du chef de l'État être brulées à Kolwezi, Jean-Marc Kabund président ad intérim de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a annoncé la suspension des discussions entre CACH et FCC

Des drapeaux des partis de Félix Tshisekedi et Joseph Kabila ont été déchirés à Kinshasa et à Kolwezi.

Ange Makadi Ngoy
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top