Liens commerciaux

0
*Félix Tshisekedi depuis hier à Libreville pour participer à ces assises
Le président Félix-Antoine Tshisekedi est arrivé, hier mardi 17 décembre, à Libreville, au Gabon, pour participer au 9ème sommet des chefs d'Etats et de Gouvernements de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) dont les travaux démarrent ce mercredi 18 décembre.
Accueilli à l'aéroport Léon Mba par le Premier ministre gabonais Koge Besale, Félix Tshisekedi a communié avec des centaines de Congolais vivant à Libreville qui avaient pris d'assaut l'enceinte de l'aéroport.
C'est donc ce mercredi que le successeur de Joseph Kabila et ses homologues de la CEEAC vont procéder à la signature des textes consacrant la réforme de cette organisation régionale, adoptés et préparés par leurs ministres respectifs au cours des réunions tenues du 16 au 17 décembre.
A la suite de cette réforme qui sera effective à la clôture de ce sommet, la CEEAC sera dotée d'une Commission, organe exécutif devant répondre aux impératifs de la réforme et d'une Commission de Paix et Sécurité (COPAX).
Les cinq projets adoptés par le Conseil des ministres des Etats membres de la CEEAC sont, entre autres, celui du traité révisé instituant la Communauté Économique des États de l'Afrique centrale, celui du cadre organique révisé de la CEEAC et du statut du personnel révisé de la CEEAC.
LEADER DANS LA SOUS REGION
Le Conseil des ministres a, par ailleurs, examiné et adopté le projet de texte révisé du règlement financier de la CEEAC et celui de protocole révisé relatif au Conseil de paix et de sécurité de l'Afrique centrale.
A en croire une dépêche du ministère des Affaires étrangères, la RDC se dit déterminée à jouer un rôle de premier plan dans la nouvelle configuration de cette organisation régionale. Elle participe à ce sommet avec l'objectif de recouvrer sa place de leader naturel dans la sous-région de l'Afrique centrale.
Convoqué par le président en exercice de la CEEAC, Ali Bongo Ondimba, ce sommet est consacré à l'examen et à l'adoption de plusieurs textes relatifs à la réforme de cette organisation régionale tel que décidé lors du Sommet de N'djamena en 2015.
CREATION D'UN MARCHE COMMUN
Créée le 18 octobre 1983, à la suite du Plan d'action de Lagos d'avril 1980, la Communauté économique des États de l'Afrique centrale est une organisation internationale qui a pour but le développement économique, social et culturel de l'Afrique, par la création des structures régionales pouvant progressivement aboutir à un marché commun.
Les pays membres de la CEEAC sont l'Angola, le Cameroun, le Congo, la Guinée Équatoriale, le Rwanda, le Burundi, la Centrafrique, Sao Tome et Principe, le Tchad, le Gabon et la République démocratique du Congo. Orly-Darel NGIAMBUKULU
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top