Liens commerciaux

0
* Dans son message hier, le aChef de l'Etat invite le Parlement à l'examen et l'adoption rapides de la loi organique portant participation, promotion et protection de cette catégorie sociale.
" En République démocratique du Congo, chaque personne a sa place et personne n'est à exclure Le pays a besoin de la contribution de tout le monde". C'est ce que déclare le Chef de l'Etat, dans son discours à l'occasion de la célébration hier mardi 3 décembre, de la Journée internationale des personnes vivant avec handicap.
Dans ce message lu tard dans la nuit à la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC), Félix Tshisekedi prend l'engagement de multiplier les mesures dont il suivra personnellement l'évolution, pour la prise en compte des personnes vivant avec handicap dans tous les secteurs de la vie nationale.
Par ailleurs, le chef de l'Etat congolais invite ses compatriotes vivant avec handicap de se libérer du complexe d'auto marginalisation, d'auto victimisation, afin de prendre leur destinée en main. Aussi, Félix Tshisekedi invite-t-il cette catégorie de ses compatriotes, à se sentir capable d'œuvrer pour leur propre épanouissement, à l'égal de leurs concitoyens valides.
Ainsi, pour réussir le challenge d'égalité des chances en RD Congo, le successeur de Joseph Kabila en appelle à l'activisme de toutes les institutions du pays, à travailler dans l'objectif de créer une société inclusive où la reconnaissance et la promotion du droit à la différence seront une réalité dans tous les secteurs de la vie du pays. Forum des As publie ci-dessous, l'intégralité dudit message. Le décryptage est de Grevisse KABREL
MESSAGE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A L'OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DES PERSONNES VIVANT AVEC HANDICAP
Mesdames et Messieurs, Chers compatriotes,
Le 03 décembre de chaque année, le monde entier célèbre la Journée internationale de la personne vivant avec handicap. Je salue cette Journée instituée par les nations unies depuis 1992 qui se veut une affirmation de la citoyenneté de la personne vivant avec handicap, à l'instar d'autres personnes pour non seulement, la reconnaissance et la promotion de ses droits, mais aussi pour sa pleine participation aux différents domaines de la vie.
C'est ici, l'occasion pour moi de réaffirmer ma détermination d'œuvrer à l'égard de ce qui, du reste, guide ma vison de la République démocratique du Congo pour l'inclusion de personnes handicapées et autres personnes vulnérables, et promouvoir ainsi l'égalité de tous les Congolais.
Il va donc de soi que j'attache une attention toute particulière aux personnes vivant avec handicap qui doivent se sentir capable d'œuvrer pour leur propre épanouissement comme les autres citoyens pour le développement de notre pays. C'est ce que j'appelle égalité de chances. C'est pourquoi, la création au sein du Gouvernement national du ministère délégué chargé des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables est un pas vers la concrétisation de cette vision. Je m'engage du reste, à multiplier les mesures dont je suivrai personnellement l'évolution pour que ces personnes soient prises en compte dans les secteurs de la vie nationale.
Mesdames et Messieurs, chers compatriotes,
Le thème choisi pour la Journée internationale des personnes vivant avec handicap cette année 2019 par les Nations Unies, est " Promouvoir la participation des personnes handicapées et leurs dirigeants : agir pour le Programme de Développement 2030 ". Ce thème est une interpellation pour les Etats du monde d'intégrer la donne handicap dans tous les programmes visant le Développement Durable.
La République démocratique du Congo, notre pays, est consciente de ses engagements pris dans le domaine des personnes handicapées, notamment en ce qui concerne la Convention internationale sur les droits des personnes handicapées qu'elle a ratifiée en 2015. Pour ce faire, nous prenons la pleine détermination d'œuvrer pour la réalisation de ces engagements. C'est ainsi que j'appelle toutes les institutions du pays à travailler pour la création d'une société inclusive où la reconnaissance et la promotion du droit à la différence seront une réalité dans tous les secteurs. A savoir : l'éducation, la santé, le sport, la culture, l'environnement, la sécurité, l'économie nationale et autres. Je mettrai un accent particulier sur la situation des femmes et des enfants handicapés qui nécessite une double attention du fait de leur marginalisation. Ils peuvent compter sur ma détermination.
Mesdames et Messieurs, chers compatriotes
L'année 2019 est aussi celle où le Parlement de notre pays se mobilise pour l'adoption de la loi organique portant participation, promotion et protection des personnes vivant avec handicap, telle que recommandé par l'article 49 de notre Constitution. A cet effet, j'encourage l'Assemblée nationale et le Sénat qui ont déjà inscrit dans leur calendrier, l'examen et l'adoption de ce projet de loi, à faire diligence afin de doter le pays d'un outil particulier devant encadrer, entre autres, la question de représentativité des personnes vivant avec handicap.
Je voudrais également lancer un appel à l'endroit de nos frères et sœurs vivant avec handicap pour leur dire d'avoir davantage confiance en eux et de s'impliquer dans le processus de reconstruction de notre pays. En République démocratique du Congo, chaque personne a sa place et personne n'est à exclure. Le pays a besoin de la contribution de tout le monde.
Que vive la République démocratique du Congo !
Que vive l'inclusion de la personne handicapée et autre personne vulnérable !
Que Dieu bénisse la République démocratique du Congo !
Je vous remercie.
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top