Liens commerciaux

0
* Désormais, le Dircab aura le même traitement que le Vice-Premier ministre.
Désormais, il n'y a plus ni secret ni mythe autour de la rémunération des membres du cabinet de Félix Tshisekedi. Vital Kamerhe entant que directeur de cabinet du Chef de l'Etat, a rang de Vice-Premier ministre. Moralité, il bénéficie de mêmes avantages que ce membre de l'Exécutif national. Par ailleurs, les quatre directeurs de cabinet adjoints, sont l'équivalent de ministre d'Etat avec qui ils percevront le même salaire et auront les mêmes avantages.
En ce qui concerne les conseillers spéciaux, les Hauts représentants, les Envoyés spéciaux, le Conseiller privé, le Chef de Maison civile, le Chef de Maison militaire, le Coordonnateur d'un service spécialisé créé au sein du cabinet et de Directeur du Bureau de la conjointe du Chef de l'Etat, leurs émoluments seront l'équivalent de ceux du Ministre. Ainsi, en a décidé Félix Tshisekedi, dans une Ordonnance signée le 23 novembre.
Cependant, quand on tient compte de la taille déjà éléphantesque, du cabinet actuel du Président congolais, ça craint. D'aucuns anticipent déjà pour dire que les finances publiques recevront un grand coup (de massue ?). Dès lors que les Secrétaires particuliers du Directeur de cabinet, des directeurs de cabinet adjoints et des Conseillers principaux, ont rang de Directeur de cabinet d'un Ministre et auront le même salaire et les mêmes avantages que ce dernier, on ne peut qu'imaginer l'impact financier dans l'ensemble. Ci-dessous, ladite ordonnance. Dans tous les cas, il semble qu'il en a toujours été ainsi. Félix Tshisekedi n'a donc pas inventé la roue. Néanmoins, les effectifs de son cabinet (plus que le nombre des membres du Gouvernement Ilunkamba), pose quand même problème. Grevisse KABREL
Ordonnance n°19/082 du 23 novembre 2019 portant fixation des rémunérations et autres avantages des membres du Cabinet du Président de la République
Le Président de la République,
Vu la Constitution, telle que modifiée par la Loi n°11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains articles de la Constitution de la République Démocratique du Congo du 18 février 2006, spécialement en son article 79 ;
Vu l'Ordonnance n°09/003 du 30 janvier 2009 portant organisation et fonctionnement du Cabinet du Président de la République, telle que modifiée et complétée par l'Ordonnance n°19/008 du 05 mai 2019, spécialement en ses articles 2, 3, et 14 alinéa 1er ;
Vu l'Ordonnance n°19/056 du 20 mai 2019 portant nomination d'un Premier Ministre;
Vu l'Ordonnance n°19/077 du 26 août 2019 portant nomination des Vice-Premiers Ministres, des Ministres d'Etat, des Ministres, des Ministres Délégués et des Vice-Ministres ;
Vu l'Ordonnance n°17/024 du 10 juillet 2017 portant organisation et fonctionnement du Gouvernement, modalités pratiques de collaboration entre le Président de la République et le Gouvernement ainsi qu'entre les membres du Gouvernement ; Vu la nécessité et l'urgence ;
ORDONNE :
Article 1er :
Lorsqu'ils sont en activité, les membres du Cabinet du Président de la République ont les mêmes rémunérations (traitement, indemnités et primes et avantages sociaux divers que ceux des membres du Gouvernement Central suivant le tableau des équivalences de grade en annexe de la présente Ordonnance.
Les primes et avantages sociaux leur accordés par les textes spécifiques en vigueur régissant le Cabinet du Président de la République mais non repris dans le barème des membres du Gouvernement Central leur restent acquis.
Lors de la cessation de leurs fonctions, les membres du Cabinet du Président de la République bénéficient d'une indemnité de sortie équivalent à six (6) mois de leur dernier traitement, sauf pour les personnes révoquées ou ayant démissionné, le tout sans préjudice de tous autres avantages dont bénéficierait un membre du Gouvernement Central dans les mêmes circonstances et à grade équivalent.
Article 2 :
Sont abrogées toutes les dispositions antérieures contraires à la présente Ordonnance.
Article 3 :
Les Ministres ayant en charge le Budget et les Finances ainsi que le Directeur de Cabinet du Président sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution de la présente Ordonnance qui entre en vigueur à la date de sa signature.
Fait à Kinshasa, le 30 novembre 2019
Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO Pour copie certifiée conforme à l'original
Le 23 novembre 2019
Le Cabinet du Président de la République
Vital KAMERHE LWA KANYIGINYI NKINGI Directeur de Cabinet


LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top