Liens commerciaux

0
L'Office of Foreign Assets Control (OFAC) du département du Trésor des États-Unis vient, vendredi 13 décembre, de bloquer les avoirs sur le sol américain des sociétés qui financent les activités terroristes du mouvement Hezbollah.

Parmi ces entreprises figurent Minocongo (minoterie), Pain victoire (principale boulangerie de la RDC) et Trans Gazelle (société de transport routier), propriété du sujet libanais Saleh Assi, et œuvrant sur le sol congolais depuis plusieurs années.

C'est ce que renseigne un communiqué
de l'Office of Foreign Assets Control (OFAC) du département du Trésor des États-Unis dont la copie a atterri à 7SUR7.CD.

En croire ce communiqué, le département du Trésor des États-Unis vise principalement les biens appartenant à deux éminents blanchisseurs d'argent basés au Liban et en RDC, ainsi que leurs sociétés affiliées qui génèrent des dizaines de millions de dollars pour le Hezbollah, ses financiers et leurs activités malignes.

Il s'agit de Nazem Said Ahmad (Ahmad), basé au Liban, considéré comme l'un des principaux donateurs du Hezbollah, qui génère des fonds grâce à ses liens de longue date avec le commerce des " diamants du sang " et de Saleh Assi, résidant en RDC qui a blanchi de l'argent par l'intermédiaire des entreprises de diamants d'Ahmad.

Le communiqué indique que tous les biens et intérêts dans les biens de ces cibles qui se trouvent aux États-Unis ou qui sont en la possession ou sous le contrôle des américains doivent être bloqués et signalés à l'OFAC.

Car, indique-t-il, les règlements du CCFO interdisent généralement toutes les opérations effectuées par des personnes des États-Unis ou à l'intérieur des États-Unis (y compris les opérations transitant par les États-Unis) qui concernent des biens ou des intérêts dans des biens de personnes bloquées ou désignées.

" Le Hezbollah continue d'utiliser des entreprises apparemment légitimes comme sociétés écrans pour lever et blanchir des fonds dans des pays comme la RDC où il peut utiliser la corruption et les relations politiques pour obtenir un accès injuste aux marchés et échapper aux impôts ", a déclaré le secrétaire Steven T. Mnuchin.

Selon le communiqué,
Saleh Assi et ses entreprises se sont engagées dans la fixation des prix sur le marché du pain en 2018, en RDC. Une hausse de prix qui a déclenché des manifestations à Kinshasa.

Les États-Unis saisissent ainsi cette occasion pour réitérer leur soutien au gouvernement de la RDC dans ses efforts pour lutter contre le terrorisme et la corruption, mais aussi pour créer un secteur financier prospère et transparent qui attire les investissements étrangers.

Il sied de rappeler que le Hezbollah a été désigné par le Département d'État des États-Unis comme organisation terroriste étrangère en octobre 1997 et comme mouvement terroriste mondial spécialement désigné en vertu de l'E.O. 13224 en octobre 2001.

Cette décision est lourde des conséquences car elle oblige les banques commerciales à geler automatiquement les avoirs de ses sociétés et de leurs proriétaires.

Autre conséquence, la perte d'emplois pour des centaines des congolais qui travaillent dans ses sociétés à capitaux libanais.

Pour rappel, les USA avaient déjà sanctionné par le passé certains dirigeants congolais pour violations massives des droits humains et entrave au processus électoral.

ODON
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top