Liens commerciaux

0
Mardi 03 décembre 2019, la première dame de la République Démocratique du Congo, a été nommée "championne de la prévention de la violence sexuelle liée aux conflits", par Mme Pramila Patten, sous-secrétaire générale et représentante spéciale du secrétaire général de l'ONU sur la question des violences sexuelles en période de conflit.

Selon Pramila Patten, l'épouse du chef de l'État congolais a obtenu ce titre suite au travail qu'elle accomplit à travers sa vision "Plus fortes".

"J'ai constaté le travail qu'elle est en train de faire. Je pense que l'apport sera très très bénéfique. Ce travail de plaidoyer et aussi qu'elle compte mener et qu'elle mène déjà à travers sa fondation [Plus fortes Ndlr]", a-t-elle indiqué, avant d'appeler la première dame à s'inscrire également dans la lutte contre l'impunité.

À son tour, Dénise Nyakeru Tshisekedi a exprimé toute sa reconnaissance pour ce titre de championne et a réaffirmé son engagement à contribuer à l'éradication des violences sexuelles dans le monde.

"Je suis résolument engagée, ensemble avec vous, à apporter ma contribution pour y remédier. Qu'il me soit permis d'exprimer toute ma sincère reconnaissance pour ce titre de championne de la prévention de la violence sexuelle. Le combat est lancé, le défit est grand. C'est à nous de le relever. Ensemble, nous sommes une communauté plus forte", a-t-elle dit.

Elle a aussi appelé à l'implication du président de la République, des membres du gouvernement et de la société civile afin d'en finir avec ce fléau en RDC.

"Je remercie en particulier mon cher époux, le chef de l'État, pour son soutien et ses encouragements permanents qui me seront d'une grande aide dans cette nouvelle page du combat mondial contre les violences sexuelles liées aux conflits et dans laquelle la RDC participe activement à l'écriture de l'histoire", a-t-elle déclaré.

A cet effet, elle s'est totalement inscrite en faux contre le fait que la RDC puisse continuer à être considérée comme la capitale mondiale de viol.

"La honte doit être bannie, les crimes punis et la justice rétablie. La RDC ne doit plus être la capitale mondiale du viol. Aucun pays ne mérite d'être associé à une telle qualification. Plus jamais ça!", a lancé la première dame.

Pour rappel, cette nomination fait suite à une réunion de travail tenue à New-York au mois de septembre 2019 entre Denise Nyakeru Tshisekedi et Pramila Patten, réunion au cours de laquelle les questions liées à la lutte contre les violences sexuelles en RDC et dans de nombreux pays d'Afrique ont été évoquées.

Le bureau de la Représentante spéciale du secrétaire général des Nations-Unies sur la question des violences sexuelles en période de conflit, travaille depuis plusieurs années sur la création d'un cercle de champions, en collaboration avec la commission de l'Union africaine, et ce dans le but d'étendre son cercle d'alliés en vue d'apporter une réponse soutenue dans la prévention de la violence liée aux conflits.

Denise Nyakeru Tshisekedi est ainsi la première championne à prendre l'engagement d'œuvrer à l'accélération du changement, à la diffusion du plaidoyer et à la sensibilisation, à militer pour obtenir de dirigeants leurs volontés politique et engagement sur la question de la prévention de la violence sexuelle liée aux conflits.

Cette activité a connu la présence de plusieurs personnalités et autorités notamment le directeur de cabinet du chef de l'État, le vice-premier ministre, ministre de l'intérieur, la représentante spéciale du secrétaire général de l'ONU en RDC...

Jeff Kaleb et Prince Mayiro
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top