Liens commerciaux

0
L’arrivée à la présidence de Félix Tshisekedi est considérée par ses partisans comme l’aboutissement du combat de son géniteur.

Le monde va célébrer ce samedi le troisième anniversaire du décès d’Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, leader de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Il est considéré comme le père de la démocratie congolaise et a marqué son temps par sa lutte pacifique contre la dictature du président Mobutu Sese Seko. A l'occasion de cette commémoration, il est prévu le dépôt des gerbes de fleurs par quelques leaders de l'UDPS au mausolée erigé en sa mémoire dans la commune de la N'sele, dans la partie est de la capitale.

Malgré, l’élection à la présidence de la République de son fils biologique et héritier politique, Félix Tshisekedi, l’UDPS a gardé l’esprit de contestation, si longtemps incarné par cet opposant congolais. Les militants se comportent comme un parti au pouvoir avec des réactions de l’opposition. Il l’on manifesté pendant les obsèques de celui qui avait été surnommé le lider maximo, au stade des martyrs de Kinshasa le samedi 1er juin, lors de la prestation de serment.

L’arrivée à la présidence de Félix Tshisekedi est considérée par ses partisans comme l’aboutissement du combat de son géniteur, surnommé pour l’occasion « père de la démocratie », et élevé au statut de « grand cordon » de l’ordre des héros nationaux Lumumba-Kabila. Il faut noter que ses obsèques à Kinshasa ont été plutôt considérées comme la célébration de la victoire de la démocratie. Étienne Tshisekedi avait défié la dictature du maréchal Mobutu Sese Seko en 1982, et était resté le premier opposant au régime jusqu’à son décès à Bruxelles le 1er février 2017. Son successeur, Félix Tshisekedi, s’est approprié le slogan de la campagne présidentielle de 2016 : « Le peuple d’abord » pour mener des actions pendant son mandat à la présidence de la République.

Étienne Tshisekedi wa Mulumba est né à Kananga (ex-Luluabourg) le 14 décembre 1932 et mort le 1er février 2017 à Bruxelles âgé de 84 ans. Il est un homme d'Etat de la RDC) ancien Premier ministre du Zaïre et candidat malheureux à la présidentielle de 2016. A sa mort, il occupait le poste de président du comité de sages de l’accord de la Saint-Sylvestre.

Jeannot Kayuba
Adiac-Congo
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top