Liens commerciaux

0
Le parti Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE), parti cher à l’opposant congolais Martin Fayulu est sorti de son silence sur à la position des partis Ensemble pour la République de Moïse Katumbi et le mouvement pour a libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba quant à une rotation du poste de porte-parole de l’opposition. L’ECiDé estime que le poste du porte-parole de l’opposition ne concerne pas leur leader qu’il considère comme président élu de la RDC.

D’après Devos Kitoko, secrétaire du parti politique de l’ECiDé, le poste du porte-parole convient à ceux qui cherchent de se repositionner. Pour lui, Martin Fayulu ne peut aucunement se prévaloir à la fois opposant et président de la république.

« Il a été élu et par ricochet n’est pas concerné par l’opposition. Ceux qui lorgnent la posture du porte-parole de l’opposition sont en quête d’un repositionnement… la question du porte-parole de l’opposition ne concerne pas Martin Fayulu Madidi, sur le plan logique on ne peut pas à la fois dire qu’on a gagné l’élection présidentielle, en même temps être opposant, et chercher le poste de porte-parole de l’opposition. C’est aberrant et insensé », a déclaré le secrétaire de l’Ecidé.

Et d’ajouter : « s’il y a des amis qui pensent que pour se refaire une santé institutionnelle ou matérielle ou un quelconque repositionnement par rapport aux enjeux à venir, le poste de porte-parole peut être utile, libres à eux. Martin Fayulu commandant du peuple a gagné l’élection, il est le président élu, il ne peut pas être à la fois président élu et porte-parole de l’opposition. C’est contre nature ».

Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba, deux leaders de l’opposition vont occuper le poste de porte-parole de l’opposition chacun pour deux ans. Ce compromis politique, laisse entendre le député Muhindo Nzangi, a été trouvé il y a de cela deux semaines par les députés et sénateurs de l’opposition.

Il sied de signaler que Moïse Katumbi, avec sa plateforme Ensemble pour le Changement et Jean-Pierre, président du MLC, sont là les deux leaders qui occupent plus de sièges au parlement. Ces derniers, contrairement aux deux autres leaders Martin Fayulu et Adolphe Muzito avec qu’ils constituent le présidium de Lamuka disent militer pour une opposition républicaine.

Kris Mutombo
4 Pouvoir
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top