Liens commerciaux

0


Son audition est en cours. Ce vendredi, Benjamin Wenga Basubi, directeur général de l’Office des voiries et drainages (OVD) est en train d’être verbalisé en ce moment par des magistrats.

Le patron de l’OVD s’est fait accompagner par une délégation de ses collaborateurs qui, « transportaient quelques cartons contenant des documents constituant des pièces justificatives des dépenses faites sur les fonds alloués aux sauts-de-mouton placés sous sa responsabilité », a confié à CAS-INFO, une source proche du dossier au parquet de la Gombe.

« En ce moment où je vous parle le DG est entrain d’être auditionné. Si on ne voit pas clair il risque de passer nuit ici », précise notre source, ajoutant que le nom du directeur de cabinet du chef de l’État a été plusieurs fois cité. C’est pour la deuxième fois que Benjamin Wenga est convoqué par la justice.

Selon la même source, Éric Blattner, directeur général de Safricas a été déjà acheminé à la prison centrale de Malala en attendant que son entreprise fournisse toute la lumière sur la gestion des moyens financiers mis à leur disposition pour l’exécution des travaux des 100 jours.

Par Siméon Isako

Les chantiers confiés à cette société évoluent à pas de tortue alors que le délai es largement dépassé. Il s’agit des sites de Debonhomme et de Socimat. Un troisième n’a jamais connu un début des travaux alors que tous les fonds ont été débloqués.

Pour rappel, le chef de l’État avait lors du 20e conseil des ministres décidé de l’envoi d’un audit sur l’utilisation des fonds débloqués pour la construction de ces ouvrages.
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top