Liens commerciaux

0
Le président du Mouvement Lumumbiste Progressiste, (MLP), a appelé le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à instruire l'Inspection Générale de Finances, (IGF), d'ouvrir une enquête sur la gestion des fonds alloués à la construction des sauts-de-mouton à Kinshasa.

Pour Franck Diongo, qui s'exprimait devant la presse ce mardi 4 février 2020 au siège de son parti, les résultats de cette enquête permettront de découvrir si l'argent a été détourné ou si le ministre des finances Sele Yalaghuli veut saboter les actions du président de la République.

"Comme l'inspection Générale des Finances relève du président de la République, elle a le pouvoir de contrôler tout ce qui concerne l'argent du pays et tous les services du pays. C'est ainsi que je demande au président de la République de confier une mission spéciale et urgente, d'au moins 10 jours, aux inspecteurs pour qu'ils fassent le contrôle de la gestion financière de tout ce qui concerne l'argent des sauts-de-mouton. Ça nous permettra de savoir si l'argent était détourné ou a été bien utilisé et que le ministre [des finances ndlr] est de mauvaise foi et veut saboter les actions du président", a suggéré Franck Diongo.

Le président du MLP a également déploré le fait que le projet de construction des sauts-de-mouton, qu'il estime bon au départ, ajoute encore des problèmes dans la vie des Kinois en accentuant les embouteillages dans la capitale de la République Démocratique du Congo.

Pour rappel, l'ambassadeur itinérant du chef de l'État et ancien coordonnateur du programme de 100 jours , Nicolas Kazadi, a indiqué lundi dernier que le manque des moyens financiers est à la base du pris dans la construction des sauts-de-mouton.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top