Liens commerciaux
Collecte des fonds pour soutenir Sango ya Congo.
Il suffit de cliquer sur ce lien 👇👇👇👇 pour transférer votre argent.

0
*Le "général" Bolikoliko de la milice UPDC fait reddition à Masisi et se rend aux FARDC avec 300 combattants.
Il se passe quelque chose de bizarre en Ituri depuis quelques jours. Les populations fuient massivement les islamistes ougandais des ADF dans deux Territoires notamment Irumu et Mambassa pour aller se réfugier au Nord-Kivu, plus exactement à Eringeti dans Beni-Territoire, qui est dans le triangle de la mort où sévissent ces islamistes matin midi et soir. C'est plutôt le mouvement contraire du Nord-Kivu vers l'Ituri qui serait attendu.
Hier, lorsque les ADF attaquent le village de Ndalia en Irumu et tuent sept personnes, la majorité de la population a fait mouvement en direction d'Eringeti au Nord-Kivu, ce qui est confirmé de sources administratives locales. Avant-hier, c'est un village du Territoire de Mambassa qui est attaqué par les islamistes ougandais des ADF qui tuent six personnes pour voir aussi cette population apeurée prendre la direction d'Eringeti. La Société civile de ces deux Territoires d'Ituri a donné hier le chiffre de trente personnes massacrées par les ADF au cours de leurs dernières attaques.
Ce mouvement des déplacements des populations du Territoire d'Ituri pour fuir les atrocités des ADF et se mettre à l’abri au Nord-Kivu vient renforcer la thèse des Congolais qui sont désormais nombreux à faire un lien entre ces massacres cycliques des islamistes et le plan de balkanisation de la RDC. Tout semble être fait pour terroriser les populations autochtones et les pousser à fuir leurs milieux d'origine pour aller se cacher loin et même très loin. Ce serait la première phase du plan de balkanisation dont la suite serait que les étrangers viennent occuper les villages désertés par les populations.
Jusqu'à ce jour, il n'y a que la partie du septentrion du Nord-Kivu avec Beni-ville et Beni-Territoire qui était visée par les attaques des ADF mais désormais il faut intégrer l'Ituri, les deux provinces sont voisines de l'Ouganda qui a toujours convoité les richesses qu'elles recèlent et qu'il occupe chaque fois que l'occasion se présente. Les ADF sont des rebelles ougandais qui sont sensés se battre contre leur gouvernement. Mais ils ne l'ont jamais fait même par de petites incursions.
Ce qui met la puce à l'oreille pour venir bien alimenter la théorie de la balkanisation de la RDC dont ils seraient un des acteurs. Ce qui explique la persistance de leurs attaques avec des massacres des populations.
LE " GENERAL " BILIKOLIKO DE L'UPDC FAIT REDDITION A MASISI
Il n'est pas venu les mains vides. Mais bien au contraire c'est avec 300 combattants qu'il s'est rendu présentement tandis qu'on annonçait le mouvement de 150 autres qui pourraient atteindre Sake dans les tout prochains jours. Côté armement, le général autoproclamé Bolikoliko de l'UPDC s'est rendu avec 50 armes de pointe parmi lesquelles les lance -roquettes anti-char, lance-roquettes anti-aériens, une mitrailleuse lourde 12.7 dont les projectiles sont conçus pour percer le blindage des tanks et plusieurs autres armes individuelles de type AK-47 de fabrication tchécoslovaque. Pourquoi alors ? Le chef d'UPDC a déclaré hier à la presse à Sake qu'il répond là à l'appel lancé par le Président de la république, Commandant-suprême des FARDC Félix Tshisekedi et le chef d’Etat-major général Célestin Mbala Musense à déposer les armes pour se mettre au service du peuple congolais. KANDOLO M.
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top