Liens commerciaux

0

Oye oyeeee braves gens, #Paris, la France, le monde se réveillent avec 2 mots à la bouche «COMBATTANTS CONGOLAIS», ces nouveaux «affreux et méchants» dont on dit ignorer les revendications et qui sont assimilés à des simples casseurs, des hooligans sans but, sauf celui de nuire au paisible peuple français.
Mais moi j’aimerai poser des questions à ces politiciens récupérateurs, qui ont décidé de «se faire» la résistance congolaise au nom de leur électorat facho: comment et pourquoi une communauté réputée comme paisible en est arrivée là, vous croyez que c’est juste à cause d’un vulgaire concert?
Vous méprisez les migrants mais pas l’argent qu’ils vous rapportent, l’immigration est votre cheval de bataille, vous parlez des conséquences en omettant les causes...pourquoi cette hypocrisie?
Vous dites que nous importons nos problèmes et nos conflits sur votre territoire et les noirs fragiles vous applaudissent, en fustigeant leurs frères qui ont osé «casser et ternir» l’image de la douce et paisible France.
La douce France qui des siècles durant sans rien nous demander a exporté elle ses conflits, ses problèmes en Afrique, a pillé sans vergogne notre continent, s’en servant telle une vache à lait!
Cette douce France qui fini par s’étonner que ses anciens esclaves, ses anciens colonisés, les peuples dont elle a usé et abusé, quittent leurs terres pour venir se répandre chez elle!
Et ça vient nous traiter de «sauvages» pour hélas des dégâts matériels qui auraient pu être épargnés aux paisibles citoyens français, si seulement un préfet couard avait su prendre la bonne décision. On aime donc l’Afrique mais pas les africains.
On veut nous donner des leçons de civilités et de civilisations, lorsqu’on on s’est acharné sans relâche sur les civilisations des autres qu’on a à coup d’aliénation, de fouets et de barbarie, cherché à gommer, à effacer, pour imposer à tout un peuple ses propres doctrines, ses propres croyances.
Vous n’arrivez même pas à régler les problèmes et les conflits qui animent votre propre peuple au bord de l’implosion ( gilets jaunes), la fracture sociale indéniable et la crise qui vous guette, mais vous-vous targuez de nous dire à nous autres africains ce qui est bien ou mal?
Oui la violence sous toute ses formes reste condamnable et n’est jamais souhaitable...mais c’est avec violence et barbarie que vous avez colonisé l’Afrique, que vous continuez à la mettre à feu et à sang. Parfois la violence devient le seul moyen d’expression d’un peuple dont la frustration a été poussée à son paroxysme, et ce à cause d’années d’injustices et de barbaries.
On vous demande ce que vous foutez au Mali? Si demain les maliens incendient vos gares, vous allez faire semblant de vous étonner?
Peuple français, ce qui se passe souvent sur votre territoire est juste la conséquence désastreuse de la politique impérialiste et néo-colonialiste de vos dirigeants affamés.
Dites leur de cesser de soutenir des pantins à la tête de nos pays africains, de déstabiliser nos pays, de fragiliser nos économies, de piller l’Afrique, de cesser de dévaluer nos monnaies et de continuer à nous endetter, à nous exploiter pour votre bien, pour que vous construisiez vos nations...et les africains vous ficheront la paix.
Ne vous étonnez pas de nous voir toquer à vos portes, quand vos politiques eux pillent et brûlent nos maisons, se servent dans nos réserves, nous affament, nous laissant la proie aux guerres, aux maladies, aux pires injustices dans nos pays.
Quand ils font tout pour nous monter les uns contre les autres, et que nous dans certaines de nos faiblesses les laissons faire et nous entre-déchirons.
On a tourné depuis des siècles les armes sur nous, et vous-vous étonnez qu’on finisse par se servir de vos propres armes contre vous et chez vous?
Les patriotes congolais n’ont aucun intérêt à mettre la France à feu et à sang...mais si on ne nous laisse pas le choix, si le monde continue à détourner les yeux pendant que notre peuple est exterminé, que notre pays est pillé, que nos richesses servent aux autres nations et à une élite congolaise corrompue, nous continuerons à vous rappeler avec fracas notre existence.
Et tant pis si nos propres frères danseurs, buveurs, sapeurs, jouisseurs, ne comprennent pas notre message.
Car nous savons qu’il faudra des années pour désaliéner ce que vous avez si bien su aliéner des siècles durant.
Car on préfère le congolais sapeur, amuseur, danseur de Ndombolo, trublion et troubadour...qui exerce plus ses reins que son cerveau.
Donc on va s’attaquer à la frange de ceux qui parmi eux ont pris conscience qu’ils ne pouvaient pas impunément continuer à danser et se réjouir alors qu’on les exterminait et que leur pays était en cours de balkanisation.
On va chercher à nous faire passer pour des voyous, des terroristes, des illettrés, comme souvent...de tout temps l’homme blanc a ainsi imposer ses diktats aux peuples qu’il a soumis, en opposant les noirs entre eux .
On a retrouvé les mêmes mécanismes au cours des siècles, que cela soit dans les colonies, durant l’esclavage ou la ségrégation.
Les noirs qui ont toujours voulu sortir du schéma des singeries qu’on a voulu leur imposer au cours des siècles, ont été victimes de diabolisation, par les blancs mais surtout par leurs propres frères noirs.
Aujourd’hui plus que vos armées que vous imposez dans nos pays, vous en avez une encore plus redoutable que les autres: toute une partie d’africains à vos ordres et désireux de vous plaire, qui s’accrochent aux maigres privilèges que vous leur donnez, et qui au nom de l’intégration, de l’assimilation, vont tels des toutous bien dressés obéir et fustiger leurs frères «casseurs».
Votre armée d’africains dressés va blâmer ses frères africains, va se dresser contre toute velléités d’indépendance, par crainte de perdre votre estime et ce qu’elle pense être ses droits, alors que ce n’est que la manifestation des privilèges offerts pour sa soumission docile. Ces africains qui aiment par fainéantise se contenter des miettes et qui disent à leurs frères: «RENTREZ VOUS BATTRE AU CONGO, AU MALI, AU CAMEROUN, EN CÔTE D’IVOIRE» ETC...oubliant qu’on est d’abord venu nous faire la guerre chez nous, on nous l’a imposé, on ne nous a pas laissé le choix et le manque de liberté dans nos pays nous empêche d’y exercer nos droits! Les activistes en Afrique sont tués, emprisonnés, et ceux qui nous fustigent font semblant de l’oublier.
Donc nous mènerons la guerre de libération de l’Afrique de partout où nous serons sans aucun état d’âme!
Personne n’avait demandé l’avis de nos ancêtres quand on les a jeté à fond de cales pour les emmener en esclavage afin de bâtir vos pays.
Personne nous a demandé nos avis lors de la colonisation, de la ségrégation...alors nous n’allons pas non plus demander les vôtres, ni nous laisser imposer la façon dont on doit mener notre combat pour la libération de notre peuple!
Vous aimez l’Afrique, pas les africains...et il est dommage que nos frères africains qui applaudissent aujourd’hui les discours haineux de l’extrême droite envers leurs propres frères ne comprennent pas ça.
Ils ne sont que des pions entre vos mains, cela a toujours été ainsi.
Des africains qui demandent à la France de «renvoyer en Afrique les troubles-fêtes» que nous sommes...quand la même France assujetti et détruit nos pays!
Nous minorité consciente ne baisserons jamais les bras face à cette majorité insouciante, inconsciente, désireuse de continuer à danser, se tchokotiser et faire ses singeries au calme. Nous ne courberons pas l’échine face aux valeurs que vous voulez nous imposer, aux règles que vous voulez nous faire ingérer.
Aussi longtemps que votre politique africaine sera discriminatoire et injuste envers nos peuples...vous entendrez retentir nos voix et notre rage. Et peu importe l’image que vous avez de nous, nous ne sommes pas là pour vous plaire en exécutant quelques pas de danse tels des clowns pour vous satisfaire, comme vous y avez été habitués jusqu’à présent.
« Ah ils sont gentils les congolais, ils dansent bien »...tout ça c’est terminé, car vous avez affaire désormais à une génération de congolais conscients et engagés!
Vous allez devoir faire avec, car parmi nous nombreux sont ceux qui ont les nationalités de vos pays, et VOTENT...nous ne sommes pas tous des sans-papiers comme le pensent certains décérébrés, vous devrez compter avec nous. Si vous voulez la paix chez vous...cessez de faire la guerre chez nous!
DUPONT-AIGNAN ET LE PEN...JE VOUS EMMERDE!

















AFRIKRÂNEMENT VÔTRE,
#YMM.
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top