Liens commerciaux
Collecte des fonds pour soutenir Sango ya Congo.
Il suffit de cliquer sur ce lien 👇👇👇👇 pour transférer votre argent.

0
Propagation du coronavirus en RD Congo. Le spectre d'une catastrophe sans précédent dans le pays, dont le système de santé est pratiquement inopérant, est bien réel. Les suggestions qui suivent ne sont pas celles d’un spécialiste de la santé publique, mais d’un observateur, d’un Congolais soucieux de voir les choses évoluer positivement dans son pays d’origine.



Suggestion 1 : Avec l’épidémie d’Ébola, on a réalisé que l’élément clé dans la gestion des épidémies est le respect des recommandations émises par les autorités. Partant, il est impératif que le gouvernement congolais amorce une campagne de sensibilisation agressive sur le danger que représente le coronavirus et les gestes à adopter pour se protéger de celui-ci. Tous les médias devraient être obligés de consacrer au moins 2h de leur temps d’antenne à cette campagne.
Suggestion 2 : Compte tenu des maigres moyens dont dispose la RD Congo, je propose au gouvernement congolais de mobiliser des fonds en ponctionnant dans les frais de fonctionnement des institutions qui mobilisent la plus grosse part du budget de l’État : la Présidence, la Primature et le Parlement. Le budget de ces institutions doit être coupé de moitié, et les fonds dégagés doivent être alloués à la lutte contre le coronavirus. À la fin de l'épidémie du COVID19, on devrait utiliser ces millions de dollars pour créer un fonds d'urgence destinés à des événements majeurs imprévus (catastrophe naturelle, épidémie, etc.).
Suggestion 3 : Le budget du ministère de la Santé doit être revu à la hausse. Mais encore faut-il s'assurer qu'il servira ce pourquoi il a été mobilisé.
Suggestion 4 : Je ne suis pas de ceux qui pensent que le COVID19 ne touche pas les Africains. Je suis persuadé que s’il y a aussi peu de cas détectés en Afrique en générale et en RDC en particulier, c’est parce qu’il y a des failles dans les systèmes de détection du virus. Compte tenu de la forte densité de population en RDC, je propose que l’on concentrât les efforts sur les grandes agglomérations; les « sanctuariser » tout en gardant l’œil grandement ouvert sur la situation dans les autres villes du pays. Dans chacune des agglomérations, on devrait mettre sur pied des cliniques de prélèvement destinées au test de dépistage du COVID19.
Suggestion 5 : Au lieu de suspendre les vols en provenance des pays jugés à risque et des pays de transit, je propose que l’on demande à toutes les personnes désirant se rendre en RDC de passer un test au COVID19 et de présenter le résultat aux agents de visa ou avant d’embarquer dans un avion en partance pour la RD Congo. En outre, le résultat du test fera office de "visa" avant d’embarquer pour la RDC.
Suggestion 6 : Le manque d'accès à l'eau potable est un drame en lui-même. Et même si l’eau elle-même n’a pas d’effet sur le coronavirus, tous les experts s’accordent à dire que la prévention contre la transmission du virus passe par une bonne hygiène. Le savon est une arme essentielle puisqu'il dégrade la membrane lipidique du COVID19. Or dans notre pays, le savon est un « petit luxe » que Monsieur et madame tout le monde ne peut se permettre. Je propose que le gouvernement distribue des savons à l’ensemble de la population, et qu’il sanctionne sévèrement ceux qui s’aventureront à les vendre sur le marché noir.









Suggestion 7: Garder les lieux de cultes fermer pendant au moins six mois pour éviter davantage d'abrutissement de la population  ...
Équation : Dans un pays ayant un taux de chômage avoisinant les 80% et où la population essaie de survivre avec moins d’un dollar par jour, demander à cette dernière de ne pas vaquer à ses occupations pour se trouver de quoi se mettre sous la dent est tout aussi « préjudiciable » que l’exposer au COVID19. Que faire alors ? Le confinement, pourtant essentiel, est-il envisageable dans une grande mégalopole surpeuplée comme Kinshasa? Je vous avoue que je n’ai pas encore trouvé la meilleure « formule ». Vos propositions sont les bienvenues...
Bref. Si le pays n’a pas les moyens de vaincre cette épidémie, du moins pour le moment, il peut néanmoins prendre des mesures qui s'imposent afin d'atténuer le risque de transmission du coronavirus. Le temps presse, la contamination est à la hausse partout sur le continent africain. Il faut agir. C’est en toute humilité que je soumets ces quelques propositions...

Patrick Mbeko 
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top