Liens commerciaux

0
Suite aux multiples réactions suscitées par sa demande de démission du premier vice-président de l’Assemblée nationale, le député national élu de Lukunga, Jean Jacques Mamba rassure que sa démarche ne vise ni l’UDPS et encore moins le chef de l’État.

Il ajoute qu’il n’est pas manipulable comme certains le suppose et dit assumer sa démarche. Toutefois, il a promis de revenir avec plus des détails.

« Notre démarche ne vise pas l’UDPS encore moins le chef de l’Etat. Nous isolons le comportement d’une personnalité et sommes pas les seuls à s’en plaindre. Si nous voulons un meilleur pays, choisissons mieux nos dirigeants. Je ne suis pas manipulable vs en saurez plus avec le temps, j’assume, » a-t-il indiqué sur son compte Twitter.

Il sied de rappeler que le député national élu pour le compte du MLC, Jean Jacques Mamba, a demandé au 1er vice-président de l’Assemblée nationale, JM Kabund de démissionner dans les 48 heures , faute de quoi l’article 31 du RI sera activé (motion de déchéance).










Dans une lettre intitulée « votre démission du bureau, » le député national élu de Lukunga, Jean Jacques Mamba accuse JM Kabund de ne pas avoir fait le distinguo entre militantisme et le sens de responsabilité qu’oblige son rang.

« Vous n’avez pas été en mesure de de fournir le budget et éléments que je vous ai demandé et la raison est simple, vous aviez affabulé sur les 7 millions de dollars américains pour ameuter les auditeurs et décrédibiliser tous ceux et celles de vos collègues qui, en toutes liberté et responsabilité pouvaient avoir un avis contraire, » peut on lire dans ce document parvenu à Politico.cd.

Thierry Mfundu
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top