Liens commerciaux

0
Lors de son adresse à la nation le 18 mars 2020 le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo avait interdit le rassemblement de plus de 20 personnes dans les lieux publics.

Une décision qui n’est pas du tout respectée à certaines morgues de la ville province de Kinshasa plus précisément dans la commune de Ndjili où plusieurs personnes se regroupent sans tenir compte des mesures de distanciation recommandées par les autorités pendant cette période de Covid-19 qui frappe le monde entier.









Signalons que le président de la République avait notamment interdit l’organisation des deuils en appelant les familles éprouvées a passer directement de la morgue au cimetière.

D’jessy M’boma/L’INTERVIEW.CD
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top