Liens commerciaux

0

Cependant, aux dernières nouvelles, nous apprenons des sources indépendantes que le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a été harcelé par des coups de fil venant de plusieurs chefs d’État dont en premier lieu celui du Kenya parrain du CACH qui n’aurait pas hésité de demander à son homologue d’éviter de tomber dans un piège qui risquerait de l’enfermer lui-même. Il a plutôt intérêt à beaucoup plus fédérer les énergies s’il tient à rempiler en 2023 en lieu et place de les disperser.

Paul Kagame aussi a abordé dans le même sens ajoutant que pendant cette période où Covid fait la loi, il était de bonne politique d’éviter d’ouvrir plusieurs fronts en interne. Denis Sassou Ngueso du Congo Brazzaville et Joao Lorenso de l’Angola ont carrément invité Félix Tshisekedi de faire tout pour que Vital Kamerhe sorte de la prison et cela pour son propre intérêt. À tous ces interlocuteurs, Fatshi a promis une suite favorable.

En Afrique fait-on savoir, aucun magistrat ne peut se permettre de mettre un directeur de cabinet du chef de l’État dans le gnouf s’il n’a pas le quitus du chef de l’État en personne, lui ont dit ses collègues au téléphone
De ce fait, il n’y a que lui même qui peut résoudre cette affaire.
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top