0
"Il n'y a pas de troupes étrangères au sens propre du terme, c'est-à-dire une Armée organisée qui vient avec des visées bien déterminées sur le sol Congolais", affirme le porte-parole du gouvernement.

Sur Top Congo FM, David-Jolino Makelele nuance tout de même que "l'on signale la présence des éléments non identifiés qui peuvent s'apparenter à des éléments des forces négatives".

Il rassure que "nos services sont sur place en train de traquer ces éléments pour savoir leurs connexions exactes. Mais jusqu'à présent, on ne peut pas dire que ce sont des troupes venant d'un pays étranger".

Récemment, le président du Rwanda Paul Kagame a affirmé au cours d'une conférence de presse "qu'il n'y a pas de troupes rwandaises en RDC. Par contre, ce sont des troupes burundaises qui sont à l'Est de la RDC".

Face à cette affirmation, le porte-parole du gouvernement indique "qu'on peut se retrouver face à des éléments qui s'apparentent à des éléments des troupes étrangères, mais on n'a pas la confirmation que ces troupes sont effectivement des pays voisins et qu'elles sont venues avec une mission bien déterminée. Donc nous devons d'abord terminer nos enquêtes".





Collaboration avec les Armées des pays voisins

Jolino Makelele affirme que "nous avons un mécanisme qui permet à nos services de renseignements respectifs de réunir nos états-majors respectifs en vue de combattre toutes les rebellions venant d'un pays frontalier. C'est dans ce cadre que nous échangeons des informations avec les pays voisins".

Dieumerci Lusakumunu
Top Congo FM
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top