Liens commerciaux

0
Dans une déclaration faite dans la soirée du mercredi 8 avril 2020, les députés nationaux de l’Union pour la nation congolaise (UNC), ont fustigé l’arrestation et détention à la prison centrale de Makala/Kinshasa de Vital Kamerhe, directeur de cabinet du président de la République Félix Tshisekedi.

“Les députés nationaux de l’Union pour la Nation congolaise expriment leur grande désolation suite à l’humiliation que vient de subir leur président national. Ils déplorent l’arrestation et la détention arbitraire dont a fait il l’objet ce mercredi à la suite d’un interrogatoire au parquet général de Kinshasa-Matete “, rapporte la déclaration commune des élus de l’UNC, dont une copie est parvenue à la Rédaction de L’INTERVIEW.CD.

D’où, ils exigent la libération “immédiate et sans conditions” de Vital Kamerhe, car d’après eux, Vital n’est pas inculpé dans dans le détournement des derniers publics.

Ils appellent en outre, les militants de l’UNC à la vigilance, ce, en attendant des mesures qui seront annoncées par leur parti.

Pour rappel, Vital Kamerhe a été auditionné pendant 6 heures mercredi au parquet général de Kinshasa-Matete suite à un dossier ouvert concernant le détournement des fonds alloués dans l’exécution des travaux de 100 jours de Félix Tshisekedi.

Après son interrogatoire, le procureur a donc ordonné sa détention à Makala avant l’instruction du dossier.

Crispin KAZADI, pour L’INTERVIEW.CD
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top