Liens commerciaux

0
Le président du mouvement pour la libération du Congo (MLC) Jean-Pierre Bemba Gombo est sorti de son silence pour essayer de mettre la discipline et l’ordre dans son parti.

Pour le chairman du MLC, chaque initiative parlementaire doit être autorisée par le parti ou le groupe parlementaire.

“Toute initiative parlementaire non concertée n’engage que son initiateur. Le groupe parlementaire comme le parti ne sera nullement comptable des conséquences politiques des initiatives individuelles”, a dit JP Bemba aux membres de son parti politique qui est le MLC, ce, à travers une note rendue publique ce vendredi 24 avril.

“Aussi dans le but de maintenir la discipline et garantir la cohérence de la ligne politique du parti, toute initiative des élus MLC dans les assemblées délibérantes doit au préalable être concertée au sein du groupe parlementaire”, a t-il ajouté.




Signalons que cette décision tombe à quelques jours après une lettre introduite au bureau nationale de l’Assemblée nationale par le député Jean Jacques Mamba qui a demandé la démission du 1er vice-président de l’Assemblée Nationale Jean-Marc Kabund.

D’jessy M’boma/L’INTERVIEW.CD
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top