Liens commerciaux

0






Mr Désiré Cashmir KOLONGELE Eberande, Directeur de Cabinet adjoint, préside en ce moment une importante réunion au Palais de la Nation avec l'équipe de la riposte au COVID-19. A l'issue de cette rencontre evaluative, plusieurs propositions seront soumises au Chef de l'État, Son Excellence Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO en vue de rendre encore plus efficace la lutte contre le Coronavirus.

La situation du Covid-19 en RDC à l'heure actuelle ne necessite pas la levée de l'État d'urgence, par contre elle exige des mesures supplémentaires. Ceci ressort d'une importante réunion présidée ce jeudi 16avril 2020 par Désiré Cashmir KOLONGELE EBERANDE Directeur de cabinet adjoint du chef de l'État autour de l'équipe du secrétariat technique de riposte et de quelques membres du gouvernement à savoir le VPM du budget, VPM de la justice, et les conseillers du chef de l'État en charge des maladies universelles et celui du collège de santé et bien être.

 Un seul point était inscrit à l'ordre du jour: L'évaluation de la situation de riposte au COVID-19 afin de demander au chef de l'État la prorogation de l'État d'urgence. Pour le Dr Jean Jacques MUYEMBE, l'épidémie importée s'est terminée avec la fermeture des frontières mais celle contractée localement s'intensifie avec un taux exponentiel moyen de 15 personnes par jour à Kinshasa. Ainsi donc il suggère le port obligatoire des masques pour tous en milieux publics et un couvre feu de 20h à 5h pendant l'État d'urgence. Quant aux difficultés dont fait face l'équipe de riposte, le VPM MAYO a demandé au docteur MUYEMBE de lui faire parvenir la liste des techniciens de labo de l'INRB non mécanisés pour le traitement de leurs dossiers en urgence. Une note technique a été remise au Dircaba Eberande à faire parvenir au chef de l'État pour des mesures à prendre.
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top