0
La défense du directeur de cabinet du chef de l’Etat n’a pas tardé à réagir après avoir pris connaissance des chefs d’accusation retenus contre leur client.

Dans le lot d’accusations contre Vital Kamerhe, une parcelle à Ngaliema que l’homme d’affaires, Samih Jamaal aurait cédé à Vital Kamerhe pour gagner un marché de gré à gré de la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme de 100 jours du président de la république.

Faux ! Rétorque un avocat proche

Vital kamerhe : « Samih Jamaal n’a jamais cédé une concession à Vital Kamerhe dans la commune de Ngaliema via sa belle-fille Soraya Mpiana ».

A l’en croire, le document sur base duquel le procureur de Matete s'est basé est un faux. Il en veut pour preuve l’acte de cession qui date du 28 avril 2018 alors que Vital Kamerhe n’était pas encore directeur de cabinet du président de la république, Félix Tshisekedi.




Les proches de Vital Kamerhe s’étonnent comment Samih Jamaal a cédé cette concession avant l’avènement de Fatshivit au pouvoir pour gagner un marché.




Eric Wemba
MEDIA CONGO PRESS
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top