0


Destitué de son poste de 1er vice-président de l’Assemblée Nationale, Jean Marc Kabund n’a pas donné sa langue au chat.

Via twitter, il affirme « quitter ce poste la tête haute et sans compromission ».








« C’est sans surprise pour moi. Ce passage en force du FCC est la preuve que le complot était ourdi et va au-delà de ma destitution. En vrai Tshisekediste, je quitte ce poste la tête haute et sans compromission. Fier d’avoir défendu notre idéal de combat, notre pouvoir et le président », a-t-il écrit.

Lors de la plénière du lundi 25 mai, l’Assemblée nationale a procédé à l’examen et au vote de la pétition du député MLC Jean Jacques Mamba contre le 1er vice-président du bureau Jean Marc Kabund.










Sur 315 votants, il y a eu 289 bulletins pour, 17 contre et 9 abstentions. Ainsi, Jean Marc Kabund perd son poste au bureau de la chambre basse du parlement. Il lui était reproché d’avoir déclaré sans preuves que le congrès coûterait 7 millions USD au trésor public.

L’auteur de la pétition est placé en résidence surveillée par la cour de cassation. Il est accusé de faux et usage de faux pour avoir inséré sur la pétition le nom de son collègue Simon Mpiana à son insu.

Jeff Kaleb
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top