0

Dans cette affaire du COVID-19, je ne pense que l’Afrique a besoin d’une quelconque leçon de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Toutefois, les Africains ne devraient pas non plus se montrer complaisants dans la manière dont la pandémie est abordée sur le continent. Une gestion saine et rigoureuse de la pandémie s'impose. Or jusqu’à présent, on ne dispose pas des vrais chiffres sur la réalité de du coronavirus en Afrique. Et on ne sait pas dire aujourd’hui avec exactitude de quoi les gens meurent dans certains coins du continent : malaria, fièvre typhoïde, dysenterie, coronavirus, etc. ?




L’annonce faite par le Président malgache Andry Rajoelina sur le Covid-Organics, produit sensé prévenir et guérir le coronavirus, a emballé bon nombre de pays africains. Tout en partageant la joie et l’optimiste de beaucoup d’Africains sur ce produit, je reste tout de même circonspect. Non pas parce que le Covid-Organics serait inefficace comme le clame l’OMS, mais parce que les autorités malgaches ne nous rien présenté de convaincant sur le plan scientifique pour accorder une confiance aveugle à ce produit. Circonspect également parce que l'académie nationale de médecine de Madagascar (ANAMEM) a mis en doute l'efficacité du remède avant de modérer ses propos à la suite d’une rencontre avec le Président Rajoelina (pressions politiques indues sur l’ANAMEM?). Et enfin circonspect parce que tout le débat entourant ce produit est conduit non pas par les scientifiques malgaches, mais le président. Or ce sont les hommes de science et les médecins malgaches qui devraient être en première ligne, comme l’est le docteur Didier Raoult en France, n’en déplaise à l’establishment médical parisien.




Il faut toujours garder à l'esprit que les politiciens et les scientifiques n'ont pas souvent les mêmes intérêts et ne poursuivent pas toujours les mêmes objectifs…







Au Sénégal où l’on a testé le traitement préconisé par le professeur Raoult (traitement à base d’hydroxychloroquine), des résultats ont été présentés. Là-bas, ce n’est pas le Président Macky Sall qui sillonne les plateaux de télé pour parler du traitement, mais bien le ministre de la Santé, les scientifiques et les médecins du pays. L’infectiologue qui coordonne la prise en charge des contaminés au Sénégal, le professeur Moussa Seydi, a présenté les résultats d’une analyse « préliminaire » montrant que, sur 181 patients, la durée médiane d’hospitalisation était de 13 jours pour les malades n’ayant reçu aucun traitement, 11 pour ceux ayant reçu de l’hydroxychloroquine seule, 9 pour ceux ayant reçu de l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine (antibiotique), et même 8 pour ceux ayant consulté tôt et démarré le traitement dans les 24 heures. Qu’en est-il du Covid-Organics ?




Près de trois semaines après l’annonce du Président Andry Rajoelina, on attend toujours de voir les résultats des essais cliniques. Selon le président, deux personnes ont été guéries à la suite des essais menés. DEUX. Depuis, rien. Il faut donc se contenter des informations données par le Président Rajoelina. Ce qui n'est pas suffisant. Ça prend des données. Des chiffres...




J’aimerai bien me laisser bercer par l’émotion, mais l’affaire est trop sérieuse pour me contenter d’annonces faites par un politicien. Il en va de la vie des millions de gens, et par-dessus tout de la crédibilité même de la recherche scientifique en Afrique. Il appartient aux scientifiques malgaches de rassurer le continent, en présentant les résultats des recherches menées sur le Covid-Organics.




Pour beaucoup d’Africains, le Covid-Organics, c’est la revanche de l’Afrique sur le reste du monde, à commencer par cet Occident arrogant qui prétend vouloir sauver le continent noir du coronavirus, alors qu’il semble lui-même incapable de venir à bout de ce monstre invisible.




Si je partage l’avis de tous ceux qui pensent que l’Afrique n’a pas besoin d’un point de vue extérieure pour tracer sa propre voix, je reste aussi persuadé que l’on ne prendra le continent noir au sérieux que lorsqu'il se montrera d’une grande rigueur dans sa manière de trouver des solutions adéquates à ses propres problèmes existentiels.
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top