0


Il considère le collectif budgétaire comme l’une des premières étapes de la lutte à mener pour réunir les moyens conséquents dont la RD. Congo a besoin pour s’adapter aux exigences de Coronavirus. D’où, dit-il, avoir un programme réajusté devient, à juste titre, un impératif qui éviterait à l’actuel gouvernement de perdre du temps à niveler le budget en raison de la capacité interne, pourtant, très limitée. Alors que ce programme du gouvernement, déjà adopté au Parlement, pouvait être redimensionné, si l’on tient compte de l’environnement actuel caractérisé notamment, par la propagation de Coronavirus et susceptible d’attirer des capitaux externes pour arrondir les angles. Ainsi, grâce untel programme revu, actualité et adapté à la hauteur de défis, la RD. Congo est-elle capable de s’ouvrir aux bailleurs des fonds de divers horizons, pour solliciter des moyens sous forme de dons ou de prêts pour conjurer son déficit interne actuel et initier, comme il se doit, des réformes structurelles nécessaires pour s’engager sur de nouveaux horizons.

Programme triennal, voire quinquennal…

Depuis l’apparition du Coronavirus, l’économie mondiale ne cesse de tourner au ralenti. En RD Congo, le Gouvernement central préconise, comme issue, un collectif budgétaire à présenter incessamment aux deux Chambres du Parlement en vue de réajuster le budget 2020. Adolphe Muzito, Premier ministre honoraire et membre du présidium de la coalition Lamuka, n’est pas contre le collectif budgétaire, tel que proposé par l’équipe Ilunga Ilunkamba. Selon lui, en effet, le pays a, plutôt, besoin d’un programme triennal, voire quinquennal pour faire face aux effets économiques et sociaux de Covid-19 et aux défis traditionnels de la RDC dont le collectif budgétaire constituerait la première manche. Il l’a fait savoir ce week-end, au cours d’une interview accordée à Forum des As et Eco news, depuis son bastion de confinement en Europe.

La RD. Congo malade

Concrètement, Muzito pense que la RD Congo est malade bien avant l’apparition de cette pandémie qui met à genoux le monde entier. Comme thérapeutique de choc, il propose le programme parce que les effets du Covid-19 s’inscriront non pas dans le court terme, mais dans le moyen et long terme (2 à 3 ans). «Le réajustement du budget 2020 aura la faiblesse de se limiter aux six prochains mois et à revoir à la baisse le niveau des recettes propres de l’Etat et ne pourra nullement prendre en charge les conséquences économiques et sociales de la pandémie. Lesquelles exigent plus de ressources que le pays ne saurait mobiliser à l’interne et plus de temps, pour amortir le choc», a-t-il alerté.

Cependant, ce compagnon de Martin Fayulu martèle, par ailleurs, qu’il est impérieux d’avoir un programme à court, moyen et long terme, qui serait chiffré en reprenant l’ensemble des besoins du pays et en proposant leur mode de financement. Tout ceci devrait être bâti sur des réformes institutionnelles, économiques et sociales, gage de la bonne gouvernance et du redressement économique et social.







Abordant une question relative à l’adhésion des élites et de la population en vue de réussir les réformes, Adolphe Muzito a revêtu son costume d’acteur politique en ressortant le plan de sortie de crise proposé à la nation par «le Président élu, Martin Fayulu».

A l’en croire, il faut un consensus entre la minorité au pouvoir (FCC-CACH) et la majorité populaire représentée par Lamuka, pour élaborer les réformes et en assurer le suivi avec l’appui d’un vrai contre-pouvoir populaire (Coalition Lamuka).

Faudra-t-il créer la liquidité monétaire pour soutenir son économie ? Répondant à cette préoccupation, Muzito n’a pas hésité à tirer à boulets rouges sur l’actuel Président de la République comme suit : «Monsieur Tshisekedi a terminé l’année 2019 avec un déficit de plus d’un demi-milliard USD. Au premier trimestre, il a fait un déficit de près de 300 millions USD, qu’il a financé par la planche à billets dont on constate l’effet sur la valeur du FC aujourd’hui. Notre monnaie n’est pas convertible. Il faut recourir aux ressources extérieures pour éviter les avances de la Banque Centrale du Congo (BCC). Pour cela, il faut un plan d’aide internationale dont j’ai parlé abondamment dans mes deux dernières tribunes (23ème et 24ème)».

Quels sont les secteurs prioritaires de ce programme ?


Adolphe Muzito affirme que ce programme ne devrait pas porter sur les seules finances publiques, mais aussi sur les économies publique et privée et donc, pour la mobilisation à leur profit, des ressources extérieures. Dans ce cadre, la Banque centrale devrait être recapitalisée pour servir de support autonome au système financier du pays. Ce qui suppose des réformes dans tous ces secteurs.

Il réaffirme également que le programme aura en annexe, le collectif budgétaire qui va couvrir notamment, le second semestre de l’année 2020 et sera la première composante du programme triennal ou quinquennal à partir de juin 2020, tel que le prévoit le programme informel en cours avec le Fonds Monétaire International (FMI) et la Banque Mondiale (BM).

Enfin, contrairement au Gouverneur de la BCC, Adolphe Muzito pense que le pays ne doit pas attendre 2021 pour entrer en programme avec le FMI et la BM, sinon entre mai et décembre 2020, la monnaie va se casser la figure, avec toutes les conséquences sur le pouvoir d’achat des populations et des agents de l’Etat.

Le gouvernement doit préparer, dès à présent, son programme, le défendre parallèlement auprès du Parlement et des institutions de Bretton Woods. Commencer les négociations dès le mois de juin et espérer conclure un programme formel en septembre 2020. Le Franc congolais n’étant pas une monnaie convertible et la BCC étant en difficulté, la stratégie de soutien à l’économie par expansion monétaire est à exclure, à son avis.

Solution ?

‘’Seul le recours aux avoirs extérieurs par l’endettement ou les dons éventuels, tout en profitant du contexte international dû au covid-19, peut permettre à la RDC de sortir de sa situation actuel’’, a-t-il conclu.

La Pros.
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top